Navigation – Plan du site

AccueilNuméros173Les activités de transfert de tec...

Les activités de transfert de technologie des universités influencent-elles les performances locales d’innovation ? Le cas de l’Italie

Do universities’ technology transfer activities affect local innovation performance? The case of Italy
Laura Ciucci
p. 43-77

Résumés

Ce travail étudie les effets que les activités de transfert de technologie (TT) des universités peuvent avoir sur les performances locales d’innovation. Pour ce faire, le modèle des doubles différences en panel a été appliqué à l’échelle des provinces italiennes (NUTS3) de 1999 à 2012. Les résultats suggèrent que la présence d’une université ayant établi une stratégie de TT stimule les performances d’innovation locales. L’amplitude de cet effet varie en fonction de la qualité de la recherche effectuée par l’université. Enfin, nous nous intéressons aux conditions dans lesquelles l’institutionnalisation du TT, à travers la création d’une structure ad hoc, peut avoir un effet marginal significatif. Des tests d’endogénéité et d’autocorrélation spatiale confirment la robustesse des résultats.
Classification JEL : O34, C23, R11.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

1. Introduction
2. Revue de littérature
2.1. Contribution des universités à l’innovation régionale
2.2. Troisième mission de l’université, transfert de technologie et développement régional
2.3. Excellence de la recherche et transfert de technologie
2.4. Institutionnalisation du transfert
3. Le cas italien
3.1. Composition du système universitaire
3.2. Évolutions récentes du système universitaire
4. Données
4.1. Les facteurs de la fonction de production de connaissances régionale
4.2. Base de données
4.3. Variables
4.3.1. Variable expliquée
4.3.2. Variables d’intérêt
4.3.3. Variables de contrôle
5. Méthodologie
5.1. Doubles différences en panel
5.2. Identification du décalage temporel optimal
5.3. Tests de robustesse
6. Résultats
6.1. Tests préliminaires
6.2. Effets du TT sur les performances d’innovation locales
6.3. Importance de la qualité de la recherche des universités
6.4. Effets marginaux liés à l’institutionnalisation du transfert
7. Conclusion et discussion

Aperçu du texte

1. Introduction

Si l’influence de l’université sur le développement économique est depuis longtemps reconnue, l’émergence des économies fondées sur la connaissance la remet sur le devant de la scène, notamment pour son rôle de création et de transmission de connaissance. Et, bien que son rayonnement soit souvent international, son impact à l’échelle locale suscite un intérêt particulier (Kotosz et al., 2015). Selon Veugeler et Del Rey (2014), l’idée selon laquelle les universités peuvent contribuer à l’innovation d’un territoire repose sur deux hypothèses clés. D’une part, elles participent à la production de connaissances à travers leurs missions traditionnelles d’enseignement et de recherche. D’autre part, la présence d’universités peut induire des transferts de connaissances avec l’industrie. Ce dernier point s’inscrit dans la « troisième mission » des universités ayant émergé dans de nombreux pays depuis les années 1990 (Vavakova, 1998 ; Schaeffer, 2019).

La reconnaissance accrue ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Laura Ciucci, « Les activités de transfert de technologie des universités influencent-elles les performances locales d’innovation ? Le cas de l’Italie », Revue d'économie industrielle, 173 | 2021, 43-77.

Référence électronique

Laura Ciucci, « Les activités de transfert de technologie des universités influencent-elles les performances locales d’innovation ? Le cas de l’Italie », Revue d'économie industrielle [En ligne], 173 | 1er trimestre 2021, mis en ligne le 03 janvier 2024, consulté le 24 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/rei/9840 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rei.9840

Haut de page

Auteur

Laura Ciucci

Université de Bordeaux (GREThA UMR CNRS 5113)
Université de Corse (LISA UMR CNRS 6240)

Haut de page

Droits d'auteur

© Revue d’économie industrielle

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search