Navigation – Plan du site

Présentation

La Revue Européenne des Migrations Internationales (REMI), lancée en 1985 à l’initiative de Gildas Simon, a pour vocation de publier les travaux de recherche, empiriques et théoriques, des différentes disciplines concernées par les migrations internationales et les relations interethniques. Tout en privilégiant la dimension européenne comme cadre spatial de référence, la revue est ouverte à d’autres champs, à travers d’autres systèmes migratoires dans le monde.

La REMI livre quatre numéros par an et est accessible en texte intégral sur Revues.org, avec un délai de restriction de deux ans. Les numéros antérieurs à 2002 sont en ligne en texte intégral sur Persée.
Dans le cadre de l’accord de diffusion commerciale entre le CLEO et Cairn.info, les articles des derniers numéros de la revue sont accessibles en accès payant sur le portail Cairn.info et Cairn International.
La revue est éditée par l’Université de Poitiers avec le concours de l’INSHS du CNRS ; la responsabilité de sa réalisation en incombe au comité de direction qui délègue cette fonction au(x) directeur(s) de la revue. Le directeur de publication, responsable juridique de la revue, est le Président de l’Université de Poitiers. Le siège de la revue est à la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société de Poitiers.

La REMI, ouverte à l’ensemble des sciences sociales, se veut un observatoire permanent de la diversité des espaces étudiés et de l’évolution des approches, de la complexité mouvante des migrations internationales et des dynamiques sociales, en s’articulant autour de trois ambitions principales :
- Aborder l’étude des migrations internationales de manière pluri et interdisciplinaire à travers les différentes branches des sciences sociales (géographie, sociologie, anthropologie, sciences politiques, droit, démographie, histoire, etc.) en permettant, ainsi, une analyse riche et variée du phénomène migratoire.
- Apporter le regard de chercheurs européens et internationaux sur les migrations.
- Mettre les contenus de la revue à disposition d’un large éventail de lecteurs (chercheurs, enseignants, étudiants, etc.), mais aussi favoriser l’accès du public anglophone à travers la plateforme Cairn International.

Dernier numéro en ligne
vol. 33 - n°2 et 3 | 2017
Dire la violence des frontières. Mises en mots de la migration vers l'Europe

ISBN 979-10-90426-59-7
Sous la direction de Cécile Canut, Anaïk Pian et Véronique Petit
Saying the Borders’ Violence. Enwording Migration to Europe
Decir la violencia de las fronteras. Plasmar en palabras la migración hacia Europa

Considérant les pratiques langagières comme partie intégrante des pratiques migratoires, ce dossier s’intéresse aux mises en mots de la mort et de la violence aux frontières dans le cadre des migrations vers l’Europe. Ces mises en mots sont appréhendées à différents niveaux, qu’il s’agisse de leurs productions depuis les espaces institutionnels (organisations internationales, espaces politiques à l’échelle européenne ou étatique) ou de leurs réceptions par les migrants, au cours de leur voyage vers l’Europe ou après coup, lorsqu’ils y sont arrivés, ou encore de retour dans leur pays de résidence après une expulsion. L’approche par le langage, correspondant à la fois à une prise en compte des discours produit sur les migrants et de la parole prise par ces derniers dans des cadres discursifs divers, est au cœur du dossier thématique de ce numéro : en déclinant la manière dont sont exprimées, dans des cadres discursifs divers, les mises en mots de la mort sociale, de la disparition, de l’arbitraire institutionnel, ou encore du sécuritaire et de l’humanitaire, etc., cette  perspective permet de penser l’objet frontière tout en offrant une grille de lecture des inégalités socio-spatiales à l’heure de la mondialisation.