Navigation – Plan du site
Mouvements migratoires d’hier et d’aujourd’hui en Italie

Les Italiens en Abyssinie à l’époque du fascisme : les « ensablés »

Italians in Abyssinia during the Time of Fascism: The Insabbiati
Los italianos en Abisinia en la época del fascismo: los insabbiati
Fabienne Le Houérou
p. 103-125

Résumés

Cet article explore deux dimensions fondamentales de la migration italienne en Éthiopie à l’époque coloniale et pendant la période postcoloniale. Dans un premier temps sera analysée la diversité sociale des migrants italiens en Abyssinie et leurs choix de demeurer en Éthiopie en 1941 après la perte de l’Empire. Dans un second temps, nous insisterons sur le rôle essentiel des rapports entre anciens colons (« ensablés ») et femmes éthiopiennes. Nous évoquerons la problématique d’une « migration d’amour » qui sera examinée en questionnant l’existence d’une pédophilie de type fasciste.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

L’« impérialisme du pauvre » et la migration en Abyssinie
La propagande fasciste
Le désenchantement
Une classe moyenne aux contours imprécis
Le projet migratoire comme « love migration » ou « migration d’amour »
Une identité masculine valorisée malgré des échecs socioprofessionnels
L’histoire d’Amedeo Venditti
« Vice » des femmes et déviances sexuelles
Épouses et concubines
Pédophilie fasciste ?
Perversion coloniale ?
Conclusion

Aperçu du texte

Bien que timidement abordée dans certains travaux universitaires, la « love migration » ou « migration d’amour » des migrants italiens « ensablés » en Abyssinie n’a jamais été étudiée ou explorée dans sa complexe diversité en lien avec l’agir migrant. Et pour autant, les trois principaux songes coloniaux reposaient sur les espoirs de liberté, d’enrichissement et d’assouvissement de phantasmes exotiques. Aussi, cette colonisation hâtive et brève (1936-1941) a engendré un nombre considérable d’espoirs tant pour les engagés volontaires que pour les appelés du contingent. Cet article analyse les différents visages de cette migration italienne qui seront abordés sous l’angle d’un projet migratoire en rapport étroit avec les destins maritaux, affectifs ou sexuels des ensablés en Éthiopie après la perte de l’Empire d’Afrique orientale (Impero dell’Africa Orientale) en 1941. La voix de ces anciens colons ensablés entendus au cours d’une investigation conduite il y a trente ans, par l’auteur...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Fabienne Le Houérou, « Les Italiens en Abyssinie à l’époque du fascisme : les « ensablés » », Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 34 - n°1 | 2018, mis en ligne le 28 décembre 2019, consulté le 26 mars 2019. URL : http://journals.openedition.org/remi/10147

Haut de page

Auteur

Fabienne Le Houérou

Directrice de Recherche au CNRS, Aix-Marseille-Université, IREMAM-MMSH, 5 rue du château de l’horloge, BP 647, 13094 Aix-en-Provence cedex 2 ; Lehouerou.fabienne40@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Université de Poitiers

Haut de page