Navigation – Plan du site
Dossier thématique

Étude du lien entre deuil, dépression et troubles somatiques auprès d’une population d’immigrés ouest-africains en Europe

Association between Mourning, Depression and Somatic Symptoms. Results from a Sample of West African Immigrants in Europe
Estudio de la relación entre el duelo, la depresión y los trastornos somáticos entre una población de inmigrantes de África Occidental en Europa
Cyrille Kossigan Kokou-Kpolou, Daniel Mbassa Menick, Charlemagne Simplice Moukouta et Élodie Gaëlle Ngameni
p. 159-186

Résumés

L’impact du deuil d’un être cher comme un des facteurs de risque majeurs associés aux troubles psychopathologiques et somatiques est jusqu’alors peu exploré. Cette étude a pour objectif d’examiner les facteurs de risque psychosociaux et culturels associés aux complications des réactions de deuil et aux symptômes dépressifs et somatiques chez les migrants et les réfugiés ouest-africains en Europe. L’étude a utilisé une méthodologie mixte et a inclus des participants qui ont perdu un parent ou proche parent. Les résultats ont montré que les immigrés qui sont des ainés de fratrie, des réfugiés et sans occupation professionnelle sont plus vulnérables aux complications du deuil, aux risques de dépression et aux symptômes somatiques. Les complications du deuil ainsi que le sentiment de culpabilité expliquent la somatisation, caractérisée par des douleurs articulaires, les douleurs thoraciques et des troubles de sommeil. Les immigrés qui ont participé aux rituels de deuil avaient manifesté moins de sentiment de culpabilité.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Contextualisation de l’étude
Deuil migratoire ou traumatisme migratoire et psychopathologie
Le deuil dans le contexte africain et spécificités en contexte migratoire
Questions et objectifs de la recherche
Méthode et matériels
Participants et procédure
Mesures
Caractéristiques sociodémographiques
Informations sur l’immigration
Caractéristiques et ritualité de la perte
Réactions de deuil
Les symptômes dépressifs
Les symptômes somatiques
Plan d’analyse des données
Résultats
Données statistiques
Profil des participants
Caractéristiques et ritualité de la perte
Réactions de deuil persistantes, symptômes dépressifs et somatiques
Facteurs de risque associés aux complications de deuil, aux symptômes dépressifs et somatiques
Facteurs sociodémographiques
Facteurs associés à l’immigration
Caractéristiques et ritualité de la perte
Relation entre la culpabilité, le deuil, les risques de dépression et les symptômes somatiques
Données qualitatives
Étude de cas 1 : Madame AA
Étude de cas 2 : Monsieur BB
Étude de cas 3 : Madame CC
Étude de cas 4 : Monsieur DD
Discussion
Incidence des complications du deuil en contexte migratoire
Lien entre deuil, dépression et troubles somatiques en contexte migratoire
Facteurs psychosociaux associés aux complications du deuil
Conclusion et perspectives

Aperçu du texte

Introduction

Le deuil d’un être aimé est l’un des événements de vie difficiles à vivre (Bonnano, 2004 ; Holmes et Rahe, 1967 ; Rando, 1993). En général, il s’accompagne de perturbations transitoires au niveau biopsychosocial chez la personne endeuillée. Mais faute de ressources intra et interpersonnelles adéquates, ces perturbations peuvent devenir sévères et chroniques. Plusieurs concepts désignent ce syndrome : deuil compliqué (Prigerson et al., 1995), deuil complexe persistant (DSM-5, APA, 2013), deuil prolongé (CIM-11, Maciejewski et al., 2016). Le deuil compliqué est caractérisé par des sentiments de choc, de tristesse, de colère persistante, par des difficultés à accepter la perte, par la détérioration de sa vie sociale et professionnelle au-delà d’une période moyenne de six mois. Selon plusieurs études, 10 à 25,4 % de la population générale seraient confrontés au deuil compliqué (Lundorff et al., 2017 ; Newson et al., 2011). Cette prévalence varie considérablement. Craig et al...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Cyrille Kossigan Kokou-Kpolou, Daniel Mbassa Menick, Charlemagne Simplice Moukouta et Élodie Gaëlle Ngameni, « Étude du lien entre deuil, dépression et troubles somatiques auprès d’une population d’immigrés ouest-africains en Europe », Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 34 - n°2 et 3 | 2018, mis en ligne le 01 janvier 2021, consulté le 22 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/remi/10930

Haut de page

Auteurs

Cyrille Kossigan Kokou-Kpolou

Psychologue clinicien, docteur en psychologie clinique, Université de Picardie Jules Verne, UFR Sciences Humaines et Sociales, Philosophie, 1 chemin du Thil, CS52501, 80025 Amiens cedex 1 ; kossigan.kokou@u-picardie.fr

Daniel Mbassa Menick

Psychiatre, psychocriminologue-victimologue, praticien hospitalier au pôle 93G15 de Psychiatrie Adulte, EPS de Ville-Evrard, 93330 Neuilly-sur-Marne ; menickfr@yahoo.fr

Charlemagne Simplice Moukouta

Psychologue clinicien, maître de conférences en psychopathologie clinique à l’Université de Picardie Jules Verne, UFR Sciences Humaines et Sociales, Philosophie, 1 chemin du Thil, CS52501, 80025 Amiens cedex 1 ; moukouta_cs@hotmail.com

Élodie Gaëlle Ngameni

Psychiatre, DFMSA Psychiatrie, Groupe Hospitalier du Havre Hôpital Pierre Janet, 47 rue de Tourneville, 76 600 Le Havre ; ngamenielodie@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Université de Poitiers

Haut de page