Navigation – Plan du site
Varia

Le Maroc face au défi des réfugiés économiques : quelle approche pour quelle gouvernance migratoire ?

The Challenge of Economic Refugees in Morocco: What Approach for which Migration Governance?
Marruecos ante el reto de los refugiados económicos: ¿Qué aproximación para qué gobernanza migratoria?
Brahim Elmorchid et Hind Hourmat-Allah
p. 229-252

Résumés

L’objectif de cet article consiste à mener une réflexion critique sur le mode de gouvernance des flux migratoires au Maroc. Une attention particulière est accordée à la place d’un nouveau type de migrants, celui que nous avons qualifié de « réfugiés économiques ». Deux principaux résultats se dégagent de cet exercice. En premier lieu, il semble urgent d’élargir le champ de définition de la Convention de Genève sur les réfugiés afin d’y inclure la persécution et la privation économique. Ceci est d’autant plus compréhensible que beaucoup de pays émetteurs de migrants connaissent aujourd’hui des crises économiques de plus en plus fréquentes et de plus en plus douloureuses. En deuxième lieu, l’arsenal juridique et institutionnel mis en place par le Maroc pour encadrer le droit des « réfugiés économiques » et des immigrés en général est assez riche. Toutefois, des dysfonctionnements graves et répétés persistent. Les politiques publiques migratoires dans leur ensemble se caractérisent par l’absence de visibilité et de cohérence susceptible d’inspirer des actions claires et concrètes. Elles demeurent sélectives, ponctuelles et politiquement opportunistes.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Les réfugiés économiques : de qui parle-t-on ?
La dimension économique dans les principales Conventions sur les réfugiés : un essai d’interprétation
Vers l’élargissement du champ de la définition des réfugiés à la persécution économique
L’asile économique au Maroc : entre discours inclusif et mesures juridico-institutionnelles restrictives
Le Maroc, refuge des Africains subsahariens
Un discours de plus en plus humaniste et inclusif
Un cadre juridique et institutionnel peu protecteur
La gestion de la question des « réfugiés économiques » au Maroc
Une stratégie hésitante et sélective
Une stratégie réactive et politiquement opportuniste
Une stratégie participative et sociétale
Conclusion

Aperçu du texte

Les déplacements des populations suscités par la pauvreté, la dégradation des conditions de vie et l’injustice économique ne sont pas nouveaux. Tout au long de l’histoire, les hommes ont fait preuve d’une forte capacité d’adaptation et de résilience face aux conditions économiques désastreuses imputables à différents facteurs : ralentissement économique, creusement du déficit public, pression fiscale, aléas climatiques, etc. Aussi, au cours de ces dernières années, les crises économiques sous toutes leurs formes sont de plus en plus fréquentes, de plus en plus graves et leurs conséquences sociales sont de plus en plus néfastes, si bien qu’un nouveau type de migrants apparait sur la scène internationale : « les réfugiés économiques ».

Les « réfugiés économiques » sont des personnes qui migrent contre leur gré en raison d’une persécution économique ou d’une privation économique sévère qui affectent profondément leur qualité de vie et met en péril leur existence. En 2017, et d’après les...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Brahim Elmorchid et Hind Hourmat-Allah, « Le Maroc face au défi des réfugiés économiques : quelle approche pour quelle gouvernance migratoire ? », Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 34 - n°2 et 3 | 2018, mis en ligne le 01 janvier 2021, consulté le 16 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/remi/11216

Haut de page

Auteurs

Brahim Elmorchid

Enseignant-chercheur, département d’économie, Faculté de Droit, Université cadi Ayyad, BP 2380, Daoudiate, Marrakech, Maroc ; morchid_brahim@yahoo.fr

Hind Hourmat-Allah

Enseignante-chercheuse, département des sciences de gestion, Faculté de Droit, Université cadi Ayyad, BP 2380, Daoudiate, Marrakech, Maroc ; hourmat_hind@yahoo.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Université de Poitiers

Haut de page