Navigation – Plan du site
Dossier thématique

The Ambiguous Authority of a “Surrogate State”: UNHCR’s Negotiation of Asylum in the Complexities of Migration in Southeast Asia

L’autorité ambiguë d’un État subrogé : la négociation de l’asile par le HCR face à la complexité des migrations en Asie du Sud-Est
La ambigua autoridad de un Estado de sustitución: la negociación del asilo por parte de la ACNUR frente a la complejidad de las migraciones en el sudeste asiático
Alice M. Nah
p. 63-86

Résumés

Dans des contextes migratoires complexes, les acteurs soucieux de la protection des migrants ont dû déployer des efforts considérables pour que les « réfugiés » soient reconnus comme des non-citoyens ayant besoin d’une protection internationale. Cet article examine comment le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) renforce la distinction entre « réfugiés » et « migrants » par le biais de pratiques d’identification, d’intervention et de plaidoyer qui nécessitent des ressources considérables en Malaisie et qui ont abouti à la protection partielle et non permanente de certains réfugiés. Dans de telles situations, le HCR se pose comme un « État de substitution », mais sans souveraineté, négociant la protection des réfugiés dans les zones urbaines et rurales avec une autorité ambiguë. Ces dernières années, les Rohingyas sont devenus l’archétype des réfugiés en Asie du Sud-Est. Il est inquiétant de constater que le HCR a fait valoir que d’autres réfugiés du Myanmar se trouvant dans des situations prolongées n’ont plus besoin d’une protection internationale. Les constructions contemporaines de « réfugiés » ne tiennent pas compte de la complexité de la migration, mais sont devenues une mesure de protection nécessaire. Il faut trouver d’autres moyens de reconnaître et de traiter la précarité des diverses catégories de personnes mobiles vivant dans la région de l’Asie du Sud-Est.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

The Violence of Categories
The Changing Role of UNHCR in Protracted Refugee Situations
Protecting Asylum Seekers and Refugees in Malaysia
Distinguishing Refugees: UNHCR’s Evolving Practices
Practices of Identification
Practices of Intervention and Advocacy
Perspectives of UNHCR from those who Seek Refuge
The Role of Civil Society Actors: Malaysian Civil Society Groups and Refugee Community-based Organisations
UNHCR’s Ambiguous Authority
Conclusion

Aperçu du texte

In December 2018, a majority of the member states of the United Nations adopted the Global Compact for Safe, Orderly and Regular Migration as well as the Global Compact on Refugees, the latter proposed by the United Nations High Commissioner for Refugees (UNHCR). While the impact of these Global Compacts is yet uncertain, what is clear is that this dual-track approach has reinforced the distinction between “refugees” and “migrants” rather than problematizing it. In Southeast Asia, people who are displaced across borders are likely to be more affected by the Global Compact on Migration than by the Global Compact on Refugees, since many of them are not legally recognized as refugees. Even when a subset of actors such as UNHCR and local civil society groups try to identify, protect and assist them, asylum-seeking populations experience the insecurity, instability and uncertainty that come with living as non-citizens with irregular status.

The way that human mobility is understood and ma...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alice M. Nah, « The Ambiguous Authority of a “Surrogate State”: UNHCR’s Negotiation of Asylum in the Complexities of Migration in Southeast Asia », Revue européenne des migrations internationales, vol. 35 - n°1 et 2 | 2019, 63-86.

Référence électronique

Alice M. Nah, « The Ambiguous Authority of a “Surrogate State”: UNHCR’s Negotiation of Asylum in the Complexities of Migration in Southeast Asia », Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 35 - n°1 et 2 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2021, consulté le 11 novembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/remi/12582

Haut de page

Auteur

Alice M. Nah

Lecturer, Centre for Applied Human Rights, Department of Politics, University of York, Heslington, YO10 5DD, United Kingdom; alice.nah@york.ac.uk

Haut de page

Droits d’auteur

© Université de Poitiers

Haut de page