Navigation – Plan du site

AccueilNumérosvol. 36 - n°2 et 3Dossier thématiqueChronique juridiqueDispositifs d’hébergement : la gr...

Dossier thématique
Chronique juridique

Dispositifs d’hébergement : la grande centrifugeuse étatique des demandeurs d’asile

Ex-centring Asylum Seekers’ Housing Facilities in France: A National Strategy
El alejamiento de las instalaciones de acogimiento de los solicitantes de asilo en Francia: una estrategia nacional
Serge Slama
p. 255-267

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Éparpillement en amont de la demande d’asile : entre sas d’accès au DNA et dispositif de « tri »
Les centres d’accueil et d’orientation (CAO)
Camps et centres municipaux créés contre la volonté de l’État
Les centres d’examen des situations (CAES)
La déconcentration : l’hébergement dédié durant la demande d’asile
Le centre d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA), l’hébergement de référence des demandeurs d’asile en procédure normale ou des personnes vulnérables en procédure accélérée
L’hébergement d’urgence des demandeurs d’asile (HUDA) déconcentré, hébergement « adapté » aux procédures Dublin et accélérées
En aval de la demande d’asile, regroupement et assignation des déboutés afin de les inciter — ou les forcer — à quitter la France
Le programme d’accueil et d’hébergement des demandeurs d’asile (PRAHDA)
DPAR pour les déboutés

Aperçu du texte

Quelle fonction exerce la reconfiguration du dispositif national d’accueil (DNA) des demandeurs d’asile depuis 2015 et en particulier sa déconcentration territoriale des grands centres urbains vers les « petites villes » et les zones rurales (Tardis, 2019) ? En 2020, l’État prévoit qu’avec une capacité d’hébergement de près de 100 000 places, malgré une augmentation de la première demande d’asile en 2019 (environ 138 000 primo-demandeurs), 55 % des demandeurs d’asile en cours de procédure pourront être pris en charge dans le dispositif dédié.

Ainsi, comme nous l’avons déjà constaté dans un précédent article (Slama, 2018), on assiste depuis la réforme de l’asile de 2015 à une évolution sensible de la stratégie étatique régissant la prise en charge des demandeurs d’asile (Slama, 2015). Jusqu’en 2015, le sous-dimensionnement chronique et structurel du dispositif national visait, avant tout, à décourager la demande d’asile (Ribémont, 2017) en adressant un message de « mauvais accueil ». ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Serge Slama, « Dispositifs d’hébergement : la grande centrifugeuse étatique des demandeurs d’asile », Revue européenne des migrations internationales, vol. 36 - n°2 et 3 | 2020, 255-267.

Référence électronique

Serge Slama, « Dispositifs d’hébergement : la grande centrifugeuse étatique des demandeurs d’asile », Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 36 - n°2 et 3 | 2020, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 16 mai 2021. URL : http://journals.openedition.org/remi/15906 ; DOI : https://doi.org/10.4000/remi.15906

Haut de page

Auteur

Serge Slama

Professeur de droit public, Université Grenoble-Alpes, CESICE, CS 40700, 38058 Grenoble cedex 9 ; serge.slama@univ-grenoble-alpes.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Université de Poitiers

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search