Navigation – Plan du site

AccueilNumérosvol. 37 - n°3 et 4Dossier thématique« Les gens des îles voisines ». E...

Dossier thématique

« Les gens des îles voisines ». Ethnicisation des relations sociales et place des immigrés comoriens dans les mosquées de Mayotte

“The People of the Neighboring Islands”. Ethnicisation of Social Relations and Place of Comorian Immigrants in the Mosques of Mayotte
«La gente de las islas vecinas». Etnicización de las relaciones sociales y la posición de los inmigrantes comorenses en las mezquitas de Mayotte
Hugo Bréant
p. 109-134

Résumés

Dans l’océan Indien, l’archipel des Comores est devenu indépendant en 1975 et l'île de Mayotte est maintenue dans l'ensemble national français en 1979 avant d’acquérir le statut de département français en 2011. Alors que les circulations entre les quatre îles ont été très importantes dans l’histoire de cet Archipel, ces changements statutaires ont instauré puis renforcé le contrôle des frontières maritimes par l’État français. Ces dernières années, ces frontières politiques se doublent de la construction de frontières sociales opposées à l’immigration comorienne, progressivement construite en problème public central et jugée responsable des difficultés de développement socio-économique de l’île. Jusqu’ici tenu à l’écart de ces logiques, l’espace religieux semble désormais de plus en plus marqué par l’ethnicisation des relations sociales. En s’appuyant sur une enquête postdoctorale menée en 2018, cet article analyse la structuration du culte musulman à Mayotte, qui valorise les savoirs religieux acquis hors de l’île, tout en favorisant la légitimité de leurs ancrages locaux. Dès lors, deux logiques se combinent (autochtonisation et altérisation) et placent les fidèles mahorais et comoriens en position inégale dans les mosquées, et surtout dans l’accès à l’imamat.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Une gestion localisée des mosquées à Mayotte
La sélection contrôlée des imams
La légitimité des sachants : avoir acquis des connaissances religieuses hors de Mayotte
Le prestige d’une voix : maîtriser l’arabe
Être disponible pour la communauté
Quand la mahorité guide le culte
Être l’héritier d’un lignage mahorais
Se montrer dévoué à un territoire local
Devenir le gardien d’un islam mahorais
« Le problème c’est pas nous, c’est les autres » : l’extension de l’ethnicisation des relations sociales au champ religieux
Des accusations de discrimination…
… aux justifications de ces mises à distance
Conclusion

Aperçu du texte

Au cœur de l’océan Indien, Mayotte a connu une trajectoire postcoloniale singulière. Maintenu dans l’ensemble national français au moment de la décolonisation des Comores en 1975, ce territoire a finalement été tardivement départementalisé en 2011. Les débats sur la redéfinition des frontières nationales ont été intimement liés à l’enjeu migratoire, en convoquant constamment la question des circulations au sein de l’Archipel et des relations interethniques à Mayotte (Hachimi-Alaoui, 2016). Dans cette perspective, cet article souhaite éclairer le rôle de l’ethnicité à Mayotte, en proposant d’analyser une évolution récente de l’île : l’ethnicisation croissante du champ religieux, qui conduit à placer dans des positions inégales les fidèles et les imams mahorais et comoriens.

Afin de mieux comprendre ces évolutions, il est nécessaire de saisir la structuration du culte musulman mahorais, et en particulier de l’imamat, qui diffère en bien des points de la situation métropolitaine. Les im...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hugo Bréant, « « Les gens des îles voisines ». Ethnicisation des relations sociales et place des immigrés comoriens dans les mosquées de Mayotte »Revue européenne des migrations internationales, vol. 37 - n°3 et 4 | -1, 109-134.

Référence électronique

Hugo Bréant, « « Les gens des îles voisines ». Ethnicisation des relations sociales et place des immigrés comoriens dans les mosquées de Mayotte »Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 37 - n°3 et 4 | 2021, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 02 juillet 2022. URL : http://journals.openedition.org/remi/19259 ; DOI : https://doi.org/10.4000/remi.19259

Haut de page

Auteur

Hugo Bréant

Postdoctorant, Ined, Chercheur associé au Dysolab, Université de Rouen Normandie, 9 cours des Humanités, 93300 Aubervilliers ; breanthugo@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Université de Poitiers

Haut de page
  • Logo Université de Poitiers
  • Logo Maison des sciences de l’homme et de la société de Poitiers
  • Logo Notre Twitter
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search