Navigation – Plan du site

AccueilNumérosvol. 38 - n°1 et 2Dossier thématiqueÉtats et diasporas face à la mort...

Dossier thématique

États et diasporas face à la mort en migration : une analyse comparée des cas sénégalais et tunisien avant et pendant la pandémie de la COVID-19

States and Diasporas Facing Death in Migration: A Comparative Analysis of the Senegalese and Tunisian Cases Before and During the COVID-19 Pandemic
Los Estados y las diásporas frente a la muerte en la migración: un análisis comparativo de los casos senegalés y tunecino antes y durante la pandemia de COVID-19
Félicien de Heusch, Carole Wenger et Jean-Michel Lafleur
p. 37-62

Résumés

Comment les États d’origine et leurs diasporas se positionnent-ils face au « droit » au rapatriement des corps ? En articulant la littérature sur « mort et migration » avec les corpus sur les diasporas et le transnationalisme, cet article analyse les rapports entre les émigrés et les autorités de leur pays d’origine par le prisme de la mort. Il repose sur une enquête comparative sur les politiques de rapatriement de dépouilles dans douze États et sur un travail ethnographique sur les mobilisations des réseaux associatifs des émigrés sénégalais et tunisiens autour de ce « droit » avant et pendant la pandémie de la COVID-19. En proposant la notion de double rejet des « corps COVID » par les États de résidence et d’origine durant la pandémie, cet article mobilise le concept d’économie morale dans l’analyse des politiques d’attention des États vis-à-vis de leurs ressortissants à l’étranger (diaspora policies).

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Méthodes mixtes, en ligne et hors ligne
Négocier la présence et l’absence à travers la mort
Le double rejet des corps en temps de pandémie : une remise en question de l’économie morale des rapports entre diaspora et pays d’origine
« L’État doit assumer sa responsabilité » : mobilisation de la diaspora tunisienne pour le respect du « droit » au rapatriement
« L’État va céder » : mobilisation de la diaspora sénégalaise pour la levée des interdictions temporaires de rapatriements de dépouilles
Conclusion : la place et le recours aux émotions dans les rapports entre États et diasporas

Aperçu du texte

« Le rapatriement des corps. Un véritable casse-tête pour les émigrés. L’État tunisien l’assure gratuitement pour ses fils. L’État sénégalais peut aussi le faire » (Collectif pour le rapatriement gratuit de dépouilles des émigrés sénégalais, Facebook, 2015).

Comme suggéré par ce collectif d’émigrés sénégalais dans leur publication Facebook, la question du rapatriement des dépouilles est un « véritable casse-tête pour les émigrés » nécessitant l’intervention des pouvoirs publics du pays d’origine. Cet article s’intéresse donc aux positions des États d’origine et aux mobilisations de leurs ressortissants vivant à l’étranger pour un « droit » au rapatriement des dépouilles. En articulant la littérature sur « mort et migration » avec les corpus sur les diasporas et le transnationalisme, cet article analyse les rapports entre les émigrés et les autorités de leur pays d’origine par le prisme de la mort. Il met en lumière l’importance des normes, valeurs et émotions dans les rapports entre ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Félicien de Heusch, Carole Wenger et Jean-Michel Lafleur, « États et diasporas face à la mort en migration : une analyse comparée des cas sénégalais et tunisien avant et pendant la pandémie de la COVID-19 »Revue européenne des migrations internationales, vol. 38 - n°1 et 2 | -1, 37-62.

Référence électronique

Félicien de Heusch, Carole Wenger et Jean-Michel Lafleur, « États et diasporas face à la mort en migration : une analyse comparée des cas sénégalais et tunisien avant et pendant la pandémie de la COVID-19 »Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 38 - n°1 et 2 | 2022, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 27 septembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/remi/19950 ; DOI : https://doi.org/10.4000/remi.19950

Haut de page

Auteurs

Félicien de Heusch

Doctorant en Sciences sociales, CEDEM, Université de Liège, Faculté des Sciences Sociales, Campus du Sart-Tilman ; fdeheusch@uliege.be

Carole Wenger

Doctorante en Sciences sociales, CEDEM, Université de Liège, Faculté des Sciences Sociales, Campus du Sart-Tilman ; ca.wenger@uliege.be

Jean-Michel Lafleur

Professeur de recherche, directeur adjoint du CEDEM, Université de Liège, Faculté des Sciences Sociales, Campus du Sart-Tilman ; jm.lafleur@uliege.be

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC BY 4.0

Creative Commons - Attribution 4.0 International - CC BY 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/

Haut de page
  • Logo Université de Poitiers
  • Logo Maison des sciences de l’homme et de la société de Poitiers
  • Logo Notre Twitter
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search