Navigation – Plan du site

AccueilNumérosvol. 38 - n°1 et 2Dossier thématiqueRéponses politiques à la crise de...

Dossier thématique

Réponses politiques à la crise de la COVID-19 et gestion migratoire en Turquie et en Irak : des enjeux de territorialités ?

Policy Responses to the COVID-19 Crisis and Migration Management in Turkey and Iraq: Issues of Territoriality?
Respuestas políticas a la crisis de la COVID-19 y gestión de la migración en Turquía e Irak: ¿cuestiones de territorialidad?
Tony Rublon
p. 63-87

Résumés

Exacerbant les tensions politiques et sociales déjà existantes, la pandémie a révélé les faiblesses structurelles de certains États face à l’appréhension des flux migratoires et à la question de l’accueil des exilés et des déplacés. L’Irak et la Turquie constituent les deux espaces principaux sur lesquels se concentre cette étude de cas. Les réponses sanitaires et politiques adoptées par ces États ont en effet eu des impacts spécifiques dans une région où la fréquence et la densité des mobilités sont importantes, et où les conflits n’ont cessé de précariser les populations et d’affaiblir les acteurs étatiques capables de répondre aux crises. La notion de territorialité permet justement de saisir les éléments qui ont structuré et influencé les réponses sanitaires et politiques à la pandémie de COVID-19, en ce qu’elle ajoute à la notion de contrôle territorial, la relation entre l’individu et sa communauté. Nous décrivons la manière dont les différentes forces politiques en présence se sont emparées de la crise sanitaire pour asseoir leur pouvoir, redéfinir leur(s) politique(s) migratoire(s) et réorienter la gestion des personnes déplacées. Il s’agit également de questionner le travail de production de savoirs scientifiques en sciences humaines et sociales dans un contexte de crise sanitaire dans lequel les chercheurs se trouvent eux-mêmes confrontés à la fermeture des frontières et contraints à l’immobilité.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

La recherche « Off-site » : contraintes et limites d’un terrain construit à distance
Espaces, acteurs et territorialités
La Turquie
Le Gouvernement régional du Kurdistan d’Irak (GRK) et le Gouvernement d’Irak (GI)
Une gestion centralisée de la crise sanitaire et migratoire : illustration de la Turquie
Du contrôle des frontières à l’exercice biopolitique : chronologie d’une gestion de crise
Les minorités et les classes populaires turques face à la COVID-19 : l’exception «  migrante  » et la paupérisation des classes moyennes
Du symbole de la frontière comme outil de pression politique en période de crise sanitaire
L’Irak et le gouvernement régional du Kurdistan d’Irak : une gestion territorialisée de la crise sanitaire et migratoire
Réponses différées à la crise sanitaire : conflit de territorialités
La frontière régionale irakienne et la gestion des déplacés : de l’exception sanitaire à la norme politique
Quand la COVID-19 redessine les parcours migratoires

Aperçu du texte

Traversé par plusieurs décennies de conflits politiques et sociaux, le Moyen-Orient est l’un des principaux carrefours migratoires au monde. Un rapport du Centre d’évaluation des déplacements internes (Internal Displacement Monitoring Centre : IDMC) publié en février 2021 (IDMC, 2021), estime à 12,4 millions le nombre de déplacés internes dans la région. Si la crise économique de 2007 et la crise dite « migratoire » de 2015 ont considérablement transformé les rapports de force entre les différents acteurs politiques du Moyen-Orient, la crise sanitaire de la COVID-19 a révélé les faiblesses structurelles de certains États face à l’appréhension des circulations migratoires et la gestion des exilés. Deux États permettent d’appréhender ces processus de redéfinition à l’œuvre : d’une part, la Turquie, qui accueille en 2021 plus de 4 millions de migrants, d’autre part, l’Irak, qui dénombre 283 925 exilés et plus de 1 200 000 déplacés internes. Les réponses sanitaires et politiques adoptée...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Tony Rublon, « Réponses politiques à la crise de la COVID-19 et gestion migratoire en Turquie et en Irak : des enjeux de territorialités ? »Revue européenne des migrations internationales, vol. 38 - n°1 et 2 | -1, 63-87.

Référence électronique

Tony Rublon, « Réponses politiques à la crise de la COVID-19 et gestion migratoire en Turquie et en Irak : des enjeux de territorialités ? »Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 38 - n°1 et 2 | 2022, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 27 septembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/remi/19992 ; DOI : https://doi.org/10.4000/remi.19992

Haut de page

Auteur

Tony Rublon

Doctorant en géographie, MIGRINTER, Université de Poitiers, MSHS, Bât. A5, 5 rue Théodore Lefebvre, TSA 21103, 86073 Poitiers cedex 9 ; tony.rublon@univ-poitiers.fr

Haut de page

Droits d’auteur

CC BY 4.0

Creative Commons - Attribution 4.0 International - CC BY 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/

Haut de page
  • Logo Université de Poitiers
  • Logo Maison des sciences de l’homme et de la société de Poitiers
  • Logo Notre Twitter
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search