Navigation – Plan du site

AccueilNumérosvol. 38 - n°3 et 4Dossier thématiqueSocial Transformation and Differe...

Dossier thématique

Social Transformation and Differential Inclusion: A Study of the Mobility and Labour of Indigenous People in the Agricultural Fields of Oaxacalifornia

Transformation sociale et inclusion différentielle : une étude de la mobilité et du travail des populations indigènes dans les champs agricoles d’Oaxacalifornie
Transformación social e inclusión diferencial: un estudio sobre la movilidad y el trabajo de los indígenas en los campos agrícolas de Oaxacalifornia
Magdalena Arias Cubas
p. 19-42

Résumés

Cet article examine comment, dans le cadre de processus plus vastes de transformation sociale néolibérale, les changements dans les systèmes de production agricole et les processus de borderisation ont influencé la mobilité des peuples autochtones et leur travail à travers la frontière entre le Mexique et les États-Unis. À partir de recherches primaires et secondaires menées auprès de Mixtecos à Oaxaca et de leurs compatriotes, hommes et femmes, qui se sont installés comme migrants sans papier en Californie, l’article retrace comment la valeur de la main d’œuvre autochtone a été redéfinie selon l’idéal néolibéral du travailleur-citoyen, et ce selon des modalités qui (re)produisent leur inclusion différentielle. L’étude montre que l’abandon de la petite agriculture à travers le Mexique et le développement simultané de l’agriculture industrielle dans les Californies ont produit tout à la fois la dévaluation de leur travail et son appréciation comme « improductif » et « inefficace » en Oaxaca et leur incorporation essentielle comme travailleurs migrants dans les domaines industriels. De même, l’article montre qu’en parallèle des efforts destinés à restreindre la mobilité et à accroître l’expulsabilité (deportability) des migrants économiquement nécessaires mais non accueillis aux États-Unis, ont minorisé davantage encore leur travail en Californie en le réduisant au statut d’« illégal » et de « peu qualifié ».

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Migration, Neoliberal Social Transformation and the Differential Inclusion of Labour
Case Study and Methods
Indigenous Labour, Agriculture and Migration
Indigenous Labour, Borders, and Migration
Indigenous and Migrant Labour in Piñas and Santa Maria
Conclusion

Aperçu du texte

This paper examines Indigenous and migrant labour in the agricultural sector of Mexico and the US as a lens to interrogate the relationship between migration and broader processes of neoliberal social transformation. I investigate how changes in agricultural production systems and processes of borderisation have led to the commodification and subordination of Indigenous labour and have transformed the multiple forms of work they performed at both sides of the Mexico-US border. Empirically, my critique is informed by the histories, experiences and agency of Mixtecos in Oaxaca (in the south of Mexico) and their countrymen and women who have settled as migrants with an irregular status in the agricultural fields of California (in the West coast of the US). As such, I contribute to a long line of sociological and anthropological research on Oaxacan Indigenous migrants (Fox and Rivera-Salgado, 2004; Kearney and Nagengast, 1989; Stephen, 2007; Velasco Ortiz, 2002) and to more contemporary...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Magdalena Arias Cubas, « Social Transformation and Differential Inclusion: A Study of the Mobility and Labour of Indigenous People in the Agricultural Fields of Oaxacalifornia »Revue européenne des migrations internationales, vol. 38 - n°3 et 4 | -1, 19-42.

Référence électronique

Magdalena Arias Cubas, « Social Transformation and Differential Inclusion: A Study of the Mobility and Labour of Indigenous People in the Agricultural Fields of Oaxacalifornia »Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 38 - n°3 et 4 | 2022, mis en ligne le 03 janvier 2024, consulté le 03 décembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/remi/21004 ; DOI : https://doi.org/10.4000/remi.21004

Haut de page

Auteur

Magdalena Arias Cubas

Associate Research Fellow, Alfred Deakin Institute for Citizenship and Globalisation, Deakin University, Bldg C, Level 1, Melbourne Burwood Campus, 221 Burwood Highway, Burwood, VIC 3125, Australia; magdalena.ariascubas[at]deakin.edu.au

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-4.0

Creative Commons - Attribution 4.0 International - CC BY 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/

Haut de page
  • Logo Université de Poitiers
  • Logo Maison des sciences de l’homme et de la société de Poitiers
  • Logo Notre Twitter
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search