Navigation – Plan du site

vol. 33 - n°1 | 2017
Vivre, penser, écrire en exil

Living, Thinking, Writing in Exile
Vivir, pensar, escribir en el exilio
ISBN 979-10-90426-30-6
Sous la direction de Ralph Schor

De nombreux écrivains et penseurs ont quitté leur patrie, volontairement dans le cas de ceux que tentait une aventure intellectuelle inédite, ou par force dans le cas des réfugiés politiques. Cette expérience a inspiré des œuvres majeures comme Exil de Lion Feuchtwanger, Le Tropique du cancer d’Henry Miller, Tendre est la nuit de Scott Fitzgerald, Paris est une fête d’Ernest Hemingway, Les Allées sombres d’Ivan Bounine, Chroniques de Billancourt de Nina Berberova, etc. Les études contenues dans le dossier « Vivre, penser, écrire en exil » s'attachent à exposer les conditions d’existence des écrivains éloignés de leur patrie, à comprendre la formation et l’expression de leur pensée. Ainsi sont posées de nombreuses questions. Vient-on dans un autre pays par obligation ou par choix ? Fuit-on un régime tyrannique ou se fuit-on soi-même ? Connaît-on préalablement la terre d'accueil ? Y arrive-t-on délibérément ou par hasard ? Quelles sont les répercussions des conditions matérielles de la vie menée en exil ? Quels rapports s’établissent avec les autochtones et quelle sociabilité se crée ? Quels liens sont entretenus avec la politique ? Quel rôle joue l'éloignement des racines culturelles ? Les exilés se replient-ils sur eux-mêmes ou subissent-ils une mutation identitaire ? Quelle influence exercent l’âge, la personnalité, la nationalité des individus ? Voilà quelques-unes des questions qui se posent. En fait, extraordinaire apparaît la diversité des parcours, des expériences, des choix identitaires.

Cairn

Les articles de ce numéro sont disponibles en texte intégral via abonnement/accès payant sur le portail Cairn.
Consulter ce numéro