Navigation – Plan du site
Varia

Criminalisation des migrations transnationales dans l’espace Schengen ? Quelques moments des échanges entre héroïne moyen-orientale, femmes des Balkans et électronique de contrebande

Criminalization of Transnational Migration in the Schengen Zone? Moments of Exchanges between Middle Eastern Heroin, Balkan Women and Smuggled Electronics
¿La criminalización de las migraciones transnacionales en el espacio Schengen? Momentos de intercambio entre la heroína de Oriente próximo, las mujeres balcánicas y la electrónica de contrabando
Alain Tarrius
p. 255-272

Résumés

L’analyse des transactions multi-situées développées par des migrants transnationaux du poor to poor dans l’Espace Schengen le long du territoire circulatoire nord méditerranéen, de la mer Noire au Levant espagnol, et de leur déploiement multi-scalaire, des flux globaux aux passages singuliers de frontières, permet au chercheur de mettre en exergue des situations où l’héroïne moyen-orientale occupe un rôle clef de valeur d’échange. La notion méthodologique de moral area chère aux sociologues se réclamant de l’héritage de l’École de Chicago trouve là une application opportune pour interpréter les transferts-blanchiments entre économies souterraines, parfois délictuelles parfois criminelles, et officialité, introduisant à la compréhension des enchaînements de mobilités transnationales de la mondialisation entre pauvres ou poor to poor.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Des territoires circulatoires de migrants fédérateurs des économies souterraines européennes
Des mobilités migratoires
D’une criminalisation à l’autre
L’héroïne, valeur régulatrice des échanges dans les économies souterraines à l’Est
Héroïne dans le marché mondial souterrain des produits électroniques du Sud-Est asiatique et des femmes des Balkans
Culture de l’héroïne et circulations des transmigrants
Marchandises « made in SEA and passed by Dubaï » et héroïne : moins-value positive et solidarités entre acteurs délictuels et criminels
Circulation des femmes « from East and passed by Black Sea » et rencontre des femmes originaires d’Amérique latine en Espagne : la fusion de l’héroïne et de la cocaïne comme valeur de référence
Passage de la frontière franco-espagnole du Perthus par les « chimiques », constitution d’un « vivier prostitutionnel » d’adolescent·e·s en France : une « moral area » exemplaire
Absence des femmes des milieux balkaniques et inflation des drogues chimiques dans le département français frontalier des Pyrénées-Orientales
Psychotropes et prostitution des adolescent·e·s et des jeunes majeur·e·s
Femmes, drogues et camionneurs : go north, go east
Fluidité et porosité des économies souterraines. Des territoires transnationaux de la mondialisation commerciale entre pauvres aux espaces de mœurs locaux, le voyage de l’héroïne

Aperçu du texte

Des territoires circulatoires de migrants fédérateurs des économies souterraines européennes

Des scènes d’échanges caractérisant des trafics illégaux parmi les populations transmigrantes de l’économie mondiale souterraine (Tarrius, 1995) la mondialisation par le bas (Portes, 1999 ; Tarrius, 2002), ou poor to poor – par les pauvres, pour les pauvres – (Tarrius, 2015b), sont décrites dans des articles et des livres que j’ai publiés entre 1987 et 2015, signalés en bibliographie : ils concernent les économies souterraines de produits d’usages licites et celles de la mondialisation criminelle, trafics de drogues et de femmes, et encore les cadrages méthodologiques et théoriques qui ont rendu ces enquêtes possibles. C’est une mise en perspective de ces situations impliquant un terme d’illégalité dans l’échange, que je vais essayer de tracer pour répondre à la question des rapports entre les habituels et intrinsèques délits douaniers caractéristiques des pratiques de la mondialisation par l...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alain Tarrius, « Criminalisation des migrations transnationales dans l’espace Schengen ? Quelques moments des échanges entre héroïne moyen-orientale, femmes des Balkans et électronique de contrebande », Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 33 - n°2 et 3 | 2017, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 20 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/remi/8679

Haut de page

Auteur

Alain Tarrius

Sociologue et anthropologue, professeur émérite, Université Toulouse 2 Jean Jaurès, LISST, CNRS-UT2JJ-EHESS et réseau Migrinter, MDR. 5 allée Antonio Machado, 31058 Toulouse cedex ; altarrius@gmail.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Université de Poitiers

Haut de page