Navigation – Plan du site
Dossier thématique

Éditorial : La condition de réfugié·e : expériences subjectives et mobilisations collectives

Editorial: The Condition of Refugee: Subjective Experiences and Collective Mobilizations
Editorial: Condición de refugiado: experiencias subjetivas y movilizaciones colectivas
Karen Akoka, Olivier Clochard et Albena Tcholakova
p. 7-21

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Les « réfugiés reconnus » : figures délaissées de la recherche
Réfugiés en Europe : une géographie contrastée des politiques d’accueil et d’intégration
La condition de réfugié : usages et expériences après la reconnaissance
Des identités subjectives aux mobilisations collectives

Aperçu du texte

Mercredi 8 janvier 2014, une tente entourée de banderoles sur lesquelles figurent différents slogans est installée devant l’entrée principale du ministère de l’Intérieur chypriote à Nicosie (cf. Photographie 1). Trois personnes reconnues réfugiées à Chypre depuis près de dix ans sont en grève de la faim depuis plusieurs semaines ; elles demandent aux autorités de leur accorder des droits similaires à ceux des Chypriotes, d’agir contre les discriminations qu’elles subissent et pour le droit à la naturalisation. Quelques jours plus tard, un accord oral est conclu entre ces réfugiés, un responsable du HCR et un représentant du ministère de l’Intérieur, mais le temps passe et leur situation n’évolue pas. Six mois plus tard, ils reprennent leur grève de la faim et cessent à nouveau de s’hydrater. Face au risque vital encouru au cœur de l’été chypriote par ces corps en résistance, les autorités finissent par consentir à leurs demandes.

Photographie 1 : Trois réfugiés reconnus en grève de l...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Karen Akoka, Olivier Clochard et Albena Tcholakova, « Éditorial : La condition de réfugié·e : expériences subjectives et mobilisations collectives », Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 33 - n°4 | 2017, mis en ligne le 01 décembre 2019, consulté le 19 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/remi/8915

Haut de page

Auteurs

Karen Akoka

Sociologue, maîtresse de conférences en science politique, Université Paris Nanterre, Institut des Sciences sociales du Politique (ISP), Maison Max Weber, 3ème étage, 200 avenue de la République, 92001 Nanterre Cedex ; k.akoka@parisnanterre.fr

Olivier Clochard

Géographe, chargé de recherche au CNRS, Université de Poitiers, MIGRINTER, MSHS, Bâtiment A5, 5 rue Théodore Lefebvre, TSA 21103, 86073 Poitiers cedex 9 ; olivier.clochard@univ-poitiers.fr

Articles du même auteur

Albena Tcholakova

Sociologue, maîtresse de conférences, Université de Lorraine, IUT de Longwy, 186 rue de Lorraine, 54400 Cosnes-et-Romain ; albena.tcholakova@univ-lorraine.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Université de Poitiers

Haut de page