Navigation – Plan du site
Varia
Note de recherche

Penser les mobilités internationales à l’aune des lieux qu’elles produisent. Pistes de réflexion à partir du tourisme religieux (Israël, États-Unis, Europe)

International Mobilities Shape Places. Thinking these Processes through Religious Tourism and Pilgrimages (Israel, the United States, Europe)
Pensar las movilidades internacionales en relación con los lugares que producen. Vías de reflexión a partir del turismo religioso (Israel, Estados Unidos, Europa)
Caroline Rozenholc
p. 179-196

Résumés

Cette note de recherche souhaite rendre compte des pistes théoriques et méthodologiques qui se dégagent d’une recherche en cours sur les effets spatiaux des mobilités religieuses internationales dans les espaces vers lesquels elles convergent. Initiée dans le cadre d’un projet de la MSH Paris Nord intitulé « De la mémoire aux territoires : interroger la fabrique des lieux de mobilité », cette recherche porte plus précisément sur la question des lieux que ces mobilités touristico-religieuses concourent à produire en s’intéressant à la fois aux pratiques qu’ils suscitent et à la dimension matérielle de ces derniers. Un terrain exploratoire en 2016 en Israël – un espace d’observation privilégié par l’omniprésence du religieux, sa diversité et ses effets particulièrement structurants sur l’espace – a montré comment, s’y déployant spatialement, pèlerinages et tourisme religieux participent non seulement à produire des lieux, mais également à produire différents types de lieux. Trois de ces « lieux de mobilité » ont été identifiés : des lieux de pèlerinage, des lieux de substitution construits pour pallier la difficulté d’accéder à certains lieux saints et, plus surprenant, des parcs à thème religieux. Ce constat pose la question des processus, des acteurs et des modalités de production de ces lieux de nature différente. Il pose également la question des circulations entre ces lieux et de la circulation des lieux eux-mêmes, c’est-à-dire de leur « translation » par-delà les frontières nationales d’un territoire israélo-palestinien que l’on peut alors réinscrire dans l’espace des mobilités internationales et de la transnationalisation des pratiques et des lieux qu’il induit.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Introduction : quand les mobilités reposent la question du lieu
Considérer la pluralité des lieux et leur multi-dimensionnalité
De la production de trois types de lieux par les mobilités religieuses internationales
Un terrain pluriel pour étudier les effets spatiaux des mobilités internationales
Un dispositif méthodologique pour analyser différents types de lieux
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction : quand les mobilités reposent la question du lieu

Cette note de recherche souhaite revenir sur les premières pistes théoriques et méthodologiques qui se dégagent d’une recherche en cours sur ce qu’il est proposé d’appeler des « lieux de mobilité » (Barrère et Rozenholc, 2018) religieuse internationale. Cette recherche porte sur les effets socio-spatiaux conjoints des pèlerinages et du tourisme religieux dans les lieux vers lesquels ces mobilités convergent. En considérant ensemble pèlerinages et tourisme religieux comme deux modalités d’une même « entreprise spatiale religieuse », cette recherche s’inscrit à la suite d’auteurs comme Chiffoleau (2003), Park (2004) ou Ron (2009) qui rapprochent ces deux types de mobilité. Elle s’inscrit également dans un champ qui se situe au croisement de la géographie des mobilités et des sciences sociales du religieux. Ce champ, en cours de structuration en France, a été nourri ces dernières années aussi bien par des travaux sur les mi...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Caroline Rozenholc, « Penser les mobilités internationales à l’aune des lieux qu’elles produisent. Pistes de réflexion à partir du tourisme religieux (Israël, États-Unis, Europe) », Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 33 - n°4 | 2017, mis en ligne le 01 décembre 2019, consulté le 22 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/remi/8969

Haut de page

Auteur

Caroline Rozenholc

Géographe, maître de conférences associée, chercheuse au CRH-UMR 7218 LAVUE, École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine, 3-15 quai Panhard et Levassor, 75013 Paris ; caroline.rozenholc@paris-valdeseine.archi.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Université de Poitiers

Haut de page