Navigation – Plan du site

Accueil

Chapô

La Remmm est une revue de sciences sociales à Comité de lecture qui présente, sous la forme de dossiers thématiques, des études sur l’ensemble du monde musulman dans sa diversité. Articulée en deux série « Histoire » et « Monde contemporain », elle rassemble les contributions, sur un thème donné, des spécialistes du Maghreb et du Machrek, des mondes iranien, turc et ottoman, des Balkans, de l’islam africain, de l’Inde et de l’Extrême-Orient musulmans.

Les anciens numéros  (1-1966 à 86-1999) sont disponibles en libre accès sur le site Persée.

Dernier numéro ouvert
151 | 2022 (numéro ouvert)
L’alcool dans les mondes musulmans

Histoire, lieux, pratiques et politiques (XVe-XXIe siècle)
Sous la direction de Nessim Znaien et Philippe Bourmaud
1ere de couverture. Remmm 151
Informations sur cette image
Crédits : Source : collection particulière N. Znaim et Ph. Bourmaud (CC 0)

Ce dossier sur l’alcool dans les mondes musulmans s’inscrit dans le cadre d’une historiographie des drinking studies en pleine essor. Il s’agit ici d’historiciser l’interdit lié à la consommation d’alcool et d’étudier les boissons alcoolisées au prisme des normativités multiples qui s’y sont attachées à mesure que les processus modernes et contemporains de mondialisation se sont faits sentir dans les mondes musulmans. Pour cela, ce numéro confronte dans un même ensemble l’origine et la fonction de ces normes liées à l’alcool, depuis l’époque classique jusqu’à l’époque contemporaine. Nous faisons commencer notre réflexion à partir du XVe siècle, où la constitution de l’Empire ottoman peut produire des nouvelles formes d’administration, et la constitution de nouvelles élites. Les constructions étatiques, notamment ottomanes, jouent en effet un rôle essentiel dans les constructions de normes liées à la consommation d’alcool, et réciproquement encadrer l’économie de l’alcool contribue aux processus de renforcement des institutions dans la longue durée. Les processus de mondialisation à l’œuvre depuis l’époque moderne sont également interrogés afin de contextualiser l’évolution des normes à différentes échelles. La conception la plus large possible des « mondes musulmans » est en effet adoptée ici, permettant d’interroger différentes branches de l’islam (sunnisme, chiisme), différents cadres géographiques (Méditerranée, Moyen-Orient, Extrême Asie, Péninsule arabique) et différents contextes (islam majoritaire, islam de diaspora).

Historique

Numéro ouvert le 2 janvier 2022

3 derniers textes

Dernier numéro en ligne
150 | 2021
Pérégrinations marocaines

Construction, transmission et circulation des savoirs d’islam (XVIIIe-XXIe siècles)
Sous la direction de Sabrina Mervin, Sophie Bava et Farid El Asri
couv 150 Peregrinations marocaines
Informations sur cette image
Crédits : Sabrina Mervin

Aux marges occidentales des mondes musulmans, le Maroc s’inscrit comme un espace de convergence entre l’Afrique subsaharienne et l’Afrique méditerranéenne. Les savoirs d’islam y circulent, les textes se transmettent, les hommes voyagent en quête du ‘ilm. Ils pérégrinent, s’initient et se forment. Ce faisant, doctrines et savoir-faire se transforment et s’élaborent : les savoirs soufis se tissent au gré des rencontres, les sciences religieuses s’affinent et se discutent au fil de textes maintes fois repris, déclinés, commentés. Les modalités d’enseignement, même qualifiées d’immuables, s’accommodent aux contextes et aux réformes. Le Coran reste au cœur de la transmission et sa mémorisation le socle de tout apprentissage. Les contributions réunies dans ce dossier envisagent les manières dont se construisent, se transmettent et circulent ces savoirs d’islam, en croisant les approches : l’islamologie est combinée à d’autres sciences humaines et sociales qui vont de la codicologie à la science politique. L’histoire est convoquée pour saisir les faits dans la profondeur qui s’impose, à partir du XVIIIe siècle, mais sans se priver d’aborder des textes plus anciens. L’anthropologie est mobilisée pour décrire et analyser les modalités de transmission des savoirs ainsi que les objets qui y participent. L’espace étudié s’étend du pays maure au sud du Maroc, jusqu’au Rif, au nord, pour restituer les terroirs de ces savoirs, qu’ils soient nomades, citadins, ruraux ou montagnards. Partant des textes et de leurs voyages, les articles traitent des modes de transmission des savoirs mais aussi des enjeux locaux et régionaux de l’enseignement religieux.

  • Logo Presses universitaires de Provence
  • Logo Aix-Marseille Université
  • DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search