Navigation – Plan du site

AccueilNumérosXCI 1-2La bibliothèque de l’Institut d’é...

La bibliothèque de l’Institut d’études slaves

Sur les traces de ses premiers bâtisseurs
The Library of the Institute of Slavic Studies, in the Footsteps of its First Builders
Barbara Pueyo
p. 83-99

Résumés

S’appuyant sur les archives de l’Institut d’études slaves, l’article retrace la création de sa bibliothèque et les premières décennies de son développement. Cette période charnière vit la collecte des collections et l’aménagement, puis l’extension de l’espace qui lui est dédié dans l’hôtel particulier d’Ernest Denis, devenu le siège de l’Institut. Ce découpage temporel met en lumière le rôle clé d’André Mazon, qui d’abord conçut la bibliothèque, supervisa les travaux de mise en œuvre et enfin élargit son offre documentaire par un réseau d’échanges pérennes. L’article veut aussi rendre hommage à tous les acteurs impliqués dans l’œuvre collective que fut ce chantier : les bibliothécaires, architectes, membres de l’Institut, donateurs, slavistes en France et à l’étranger.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juillet 2021.

Plan

Du projet à l’aménagement de l’espace documentaire
Penser la bibliothèque
Inventorier / Classer / Développer
À la recherche des partenariats
Consolider l’édifice
Dans le sillage d’André Mazon

Aperçu du texte

« Ce centre vaudra aussi ce que vaudra notre bibliothèque » affirmait André Mazon en 1928, en soulignant d’emblée la place que celle-ci devait prendre dans le programme de l’Institut pour réaliser « sa vocation de fédérateur et de moteur des études slaves en France ».

À l’occasion du centenaire de l’Institut d’études slaves (IES), nous avons souhaité revenir sur la création et sur les premières décennies de son développement, période active de « conquête » des collections et de l’espace qui leur est dédié, la période moins connue de ses premiers bâtisseurs avec André Mazon au premier plan.

Du projet à l’aménagement de l’espace documentaire

Inaugurée le 1er juillet 1924, le projet de la bibliothèque date de la création de l’Institut d’études slaves. Lors de l’Assemblée générale constitutive de l’Institut réunie le 9 mars 1920 au siège social du 9 rue Michelet, le président Ernest Denis prévoyait déjà la nécessité d’ouvrir le plus tôt possible une salle de lecture et une bibliothèque....

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Barbara Pueyo, « La bibliothèque de l’Institut d’études slaves  »Revue des études slaves, XCI 1-2 | 2020, 83-99.

Référence électronique

Barbara Pueyo, « La bibliothèque de l’Institut d’études slaves  »Revue des études slaves [En ligne], XCI 1-2 | 2020, mis en ligne le 15 juillet 2021, consulté le 25 septembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/res/3511 ; DOI : https://doi.org/10.4000/res.3511

Haut de page

Auteur

Barbara Pueyo

CNRS – Eur’Orbem

Haut de page

Droits d’auteur

Revue des études slaves

Haut de page
  • Logo CNRS – Institut des sciences humaines et sociales
  • Logo Lettres Sorbonne Université
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search