Navigation – Plan du site

AccueilNumérosXCI 1-2La Revue des études slaves et la ...

La Revue des études slaves et la Revue de littérature comparée

Un siècle d’entente cordiale
The Revue des études slaves and the Revue de littérature comparée: a Century in the Spirit of « entente cordiale ».
Claude de Grève
p. 149-165

Résumés

Les deux revues ont été fondées la même année (1921) et ont évolué jusqu’à nos jours, non comme deux parallèles destinées à ne jamais se croiser, et encore moins comme deux entreprises en concurrence, mais comme deux organismes qui ont entretenu des relations périodiques et fécondes. Ces relations ont pu être assurées grâce à des médiateurs, slavistes et/ou comparatistes, conscients de l’importance des relations littéraires et, plus largement, culturelles entre la France et la Russie mais également entre la France et d’autres pays slaves. Le présent article mettra notamment en évidence le rôle d’auteurs qui ont contribué aux deux revues et ainsi participé à l’avènement et au développement d’un « comparatisme slavisant ». À cette fin, le dépouillement de matériaux comme les tables des deux revues servira de base, avant un examen du contenu des contributions de médiateurs, liés aux différentes étapes de l’évolution de ces regards croisés.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juillet 2021.

Plan

Une entrée progressive des littératures slaves avec l’appui reconnu de l’IES et de la RES (1921-1940)
À la faveur du « dégel » : une extension des littératures slaves et l’activité croissante de médiateurs
Un élargissement vers les littératures de l’Europe médiane

Aperçu du texte

Depuis que j’appartiens au comité de lecture de la Revue de littérature comparée (début des années 1990), je suis frappée non seulement par la place croissante qu’y occupent les littératures slaves, mais par le rôle de médiateurs qu’y jouent des personnalités, contributeurs réguliers ou occasionnels de la Revue des études slaves. Ceux-ci sont auteurs d’articles ou leurs ouvrages, publiés pour certains par l’Institut d’études slaves, y sont recensés. D’où la curiosité qui m’a poussée à explorer l’impact de la Revue des études slaves, une des plus belles réalisations de l’Institut d’études slaves, sur la Revue de littérature comparée, depuis les débuts de celle-ci. Les deux revues, dotées d’un rayonnement international, partageant les mêmes idéaux d’ouverture et d’interdisciplinarité, ont été fondées la même année 1921. Or, a priori, cette simultanéité ne saurait être due au hasard.

Comme l’explique Alfred Fichelle, en 1951, dans un numéro thématique de la RES consacré à André Mazon,...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Claude de Grève, « La Revue des études slaves et la Revue de littérature comparée »Revue des études slaves, XCI 1-2 | 2020, 149-165.

Référence électronique

Claude de Grève, « La Revue des études slaves et la Revue de littérature comparée »Revue des études slaves [En ligne], XCI 1-2 | 2020, mis en ligne le 15 juillet 2021, consulté le 19 septembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/res/3546 ; DOI : https://doi.org/10.4000/res.3546

Haut de page

Auteur

Claude de Grève

Université Paris Nanterre

Haut de page

Droits d’auteur

Revue des études slaves

Haut de page
  • Logo CNRS – Institut des sciences humaines et sociales
  • Logo Lettres Sorbonne Université
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search