Navigation – Plan du site

AccueilNumérosXCII-2Réflexions linguistiques du déb...Lev Jakubinskij et le « naturel »...

Réflexions linguistiques du début du XXe siècle

Lev Jakubinskij et le « naturel » du dialogue

Lev Jakubinsky and the “Naturalness” of Dialogue
Marie-Cécile Bertau
p. 265-281

Résumés

Le texte du linguiste Jakubinskij De la parole dialogale (1923) marque le début d'une discussion qui thématisera la langue ainsi que la pensée et la conscience comme phénomènes dialogiques (Baxtin, Vološinov, Vygotskij). Dans une perspective psycholinguistique fondée sur une conception dialogique de la langue et de l’individu, l’article s’intéresse à la catégorie du naturel que Jakubinskij relie au dialogue. Comme cette catégorie devient visible par le biais du « corps vivant », le texte analyse, pour commencer, la thématisation du corps, puis du naturel. Cet examen, identifiant cinq motifs dont le principal est celui de « l’action-réaction », est complété par une contextualisation des idées provenant des sources psychologiques de Jakubinskij. Parole et corps vivant sont indissociables et compris dans une dynamique articulant le psychobiologique et le social. Ainsi, la réaction (verbale) est un acte responsif orienté socialement et naturellement vers l’Autre.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2022.

Plan

1. Introduction
2. Constatation : l’image du corps à travers le texte de 1923
2.1. Le motif de l’action-réaction
2.2 Second motif : la perception immédiate de l’Autre
2.3. Le motif de l’incontournable
2.4. Le motif de la parole-corps
2.5. Le motif du corps signifiant
3. Le mouvement d’avance et de retrait, ou le jeu du corps et de la parole
4. La catégorie du naturel
5. La parole dans le corps vivant et la responsivité au-delà du réflexe

Aperçu du texte

1. Introduction

Au tournant des xixe et xxe siècles, la psychologie connaît en Russie un profond développement.

Popularisée tout d’abord par les médecins, dans le cadre de l’enseignement et de la pratique médicale, elle est introduite au début du xxe siècle dans les cursus de philosophie et apparaît comme une discipline d’avenir, gagnant en visibilité dans la société. Ainsi, en 1910, le célèbre marchand collectionneur d’art et mécène Sergej Ščukin (1854-1936), intéressé par son fils au développement de la psychologie à l’université de Moscou, dote-t-il le professeur Georgij Čelpanov (1862-1936) d’une importante somme pour l’édification d’un institut qui ouvrira deux ans plus tard et portera le nom de Lidja G. Ščukina (1864-1907), la défunte épouse de Sergej Ščukin. À Saint-Pétersbourg, le professeur Vladimir Bexterev (1857-1927), psychiatre et neurologue, avait obtenu en 1907 du tsar Nicolas II l’autorisation de fonder un institut psychoneurologique po...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-Cécile Bertau, « Lev Jakubinskij et le « naturel » du dialogue »Revue des études slaves, XCII-2 | 2021, 265-281.

Référence électronique

Marie-Cécile Bertau, « Lev Jakubinskij et le « naturel » du dialogue »Revue des études slaves [En ligne], XCII-2 | 2021, mis en ligne le 15 septembre 2022, consulté le 27 novembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/res/4468 ; DOI : https://doi.org/10.4000/res.4468

Haut de page

Auteur

Marie-Cécile Bertau

University of West Georgia, USA

Haut de page

Droits d’auteur

Revue des études slaves

Haut de page
  • Logo Lettres Sorbonne Université
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search