Navigation – Plan du site

AccueilÀ proposConsignes aux auteurs

Consignes aux auteurs

Pour proposer un article

Nous invitons l’ensemble des contributeurs à lire attentivement ces consignes d’écriture.

En réponse à un appel à articles, ou sur envoi spontané (pour la rubrique « Varia »), votre proposition est examinée par les comités de la revue. Vous recevez ensuite un accord de principe pour écrire votre article, sans engagement de votre part ni de ReSF.

À la livraison de votre article, vous devrez envoyer :

  • l’article, en format texte (MSWord ou OpenOffice ; le format PDF sera refusé), et totalement anonymé. Toute marque d’identité, y compris dans les notes, doit être effacée (par exemple les mentions « Je renvoie à mes travaux », ou « voir mon article »).

  • le formulaire de soumission (téléchargeable ci-dessous) intégralement rempli et signé.

  • le cas échéant : le dossier d’images et la liste des légendes correspondante.

Aucun article n’entre dans le processus d’évaluation si la rédaction n’a pas reçu tous ces documents.

Contrat de licence

Les auteurs accordent à ReS Futurae une licence pour publier leur article et identifient ReS Futurae comme l’éditeur original. Le copyright des articles publiés dans ReS Futurae est laissé aux auteurs et placé sous licence Creative Commons Attribution (BY-NC-ND) qui autorise la libre utilisation, distribution et reproduction du travail à titre non lucratif, à la condition que le document original soit correctement cité.

L’accord doit être donné en même temps que l’article, sur le formulaire de soumission (téléchargeable ci-dessous). Aucun article n’entre dans le processus d’évaluation et de révision avant que ce formulaire soit parvenu au comité de rédaction.

Structuration de l’article

Le document ne doit présenter aucun enrichissement autre que des mises en forme typographique de base (gras, italiques). Proscrivez totalement les sauts de page, mises en retrait de certains paragraphes, insertion de textes (légendes) dans des cadres indépendants du texte courant et, plus largement, tout ce qui vient altérer la continuité de l’article (alinéas, lignes laissées vides etc.). Il est impératif de n’utiliser qu’une police de caractère dans l’ensemble du texte, sauf cas très particulier (citations en grec, cyrillique, hébreu, etc.).

Les éléments de structuration attendus sont :

  • Un titre

  • Un texte courant

  • Des intertitres

  • Des citations longues isolées du texte courant (à partir de 3 lignes)

  • Des notes de bas de page et leur appel de note

L’article doit être nous être impérativement livré sous format texte. Le format « PDF » ne sera pas accepté.

Termes apparaissant fréquemment dans la culture de science-fiction

En règle générale : respecter la norme française qui dit que les mots étrangers sont en italiques et leur traduction est entre guillemets. La liste suivante énumère des exceptions.

Les exceptions concernent les termes qui peuvent être considérés comme « entrés dans la langue française » ou en voie de l’être, relativement à la culture spécifique de science-fiction. Les recommandations suivantes prennent acte de la situation en 2012.

Terme anglais

Traduction ou transposition (avec recommandation typographique)

alien

extra-terrestre (terme standard)

xénomorphe (pour parle des ET d’Alien)

alternate history

uchronie (genre littéraire)

histoire alternative (spéculation historique)

cyberpunk

cyberpunk

cyborg

cyborg

fan

fan

fandom

fandom

fantasy

fantasy

(en revanche science fantasy, heroic fantasy, dark fantasy, sword and sorcery prennent l’italique...)

hard SF ou Hard Science Fiction

hard SF

mainstream

mainstream

novella

novella

novum

Novum (au pluriel novums, et non nova)

paranormal romance

bit-lit

pulps ou pulp magazines

pulps, pulp magazines

space opera

space opera

(ainsi que planet opera)

speculative fiction

fiction spéculative

steampunk

steampunk

 

Adjectif dérivé de « science-fiction » : science-fictionnel ou science-fictif ?

Lorsqu’on désigne les procédés de création de l’univers imaginaire : « science-fictionnel ».

Pour désigner les objets du monde imaginaire : « fictif » est suffisant.

sense of wonder

Conserver sense of wonder, sans recourir à la traduction systématique « sentiment d’émerveillement ». S’il y a traduction, le faire en fonction du contexte, mais conserver sense of wonder entre parenthèses.

abréviation de « science-fiction »

SF, jamais sf ou s-f ou S-F

Notes

Dans ReS Futurae, les notes de bas de page constituent un espace d’expression, d’intuition, de précision ponctuelle. Elles n’ont pas pour fonction d’indiquer des références bibliographiques (voir plus bas). Elles peuvent elles-mêmes contenir un appel de référence.

Images

Les images fixes ou animées doivent faire l’objet d’un soin particulier dans leurs références, légendes, définition numérique et classement à l’envoi. La règle est de ne pas insérer les images dans l’article et de les préparer à part. Les « Normes de rédaction » téléchargeables donnent toutes les précisions.

Références bibliographiques

Les règles formelles adoptées par ReS Futurae s’inspirent des styles de citations et de référencement bibliographique en vigueur dans le monde académique, et principalement de la norme internationale ISO 690 et 690-2 ainsi que des styles MLA, APA et Harvard. Il n’entre pas dans notre propos d’affirmer que ces règles sont « les meilleures », ni même « les bonnes » : ce sont des conventions, et leur qualité essentielle est de faire consensus et d’assurer la cohérence et la lisibilité du référencement des sources premières et secondaires mobilisées par les études publiées dans la revue.

Les principes essentiels qui gouvernent ces règles de citations et de référencement sont détaillés ci-dessous ; le document téléchargeable « Normes de rédaction » rassemble des exemples concrets couvrant la plupart des cas de figure possibles.

1. Les références bibliographiques ne sont pas données dans l’article lui-même, mais rassemblées à la fin de l’article en une liste classée par ordre alphabétique. Elles s’inspirent de la norme internationale ISO 690 et 690-2 : elles doivent comprendre les éléments identifiés comme essentiels par cette norme (comme par la plupart des styles de citations académiques).

2. L’appel de référence bibliographique se fait, dans le texte, en s’inspirant du style dit « Harvard » : on fera figurer entre parenthèse le nom de l’auteur, la date de la référence, et éventuellement la (ou les) page(s) concernée(s). En cas de références multiples la même année, une lettre minuscule accolée à l’année permettra de distinguer les références (elle devra bien sûr se retrouver dans la bibliographie en fin d’article). Là encore, des exemples précis couvrant la plupart des cas de figure possibles sont rassemblés dans le document de référence.

3. Nous demandons aux auteurs d’accorder un soin particulier à la manière dont ils mentionnent les titres des œuvres originales et des traductions. Nous considérons tous les éléments du transfert interculturel comme signifiants : la non-traduction d’un titre, par exemple, s’interprète autant, voire davantage, qu’une traduction fantaisiste. Le terme même de « science-fiction », en français, relève de ce cas de figure traductologique.

Documents annexes

Haut de page
  • Logo Université de Limoges
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search