Navigation – Plan du site

AccueilNuméros61-2Squaring the Circle: Pareto at Ha...

Squaring the Circle: Pareto at Harvard, 1930-1950

Natasha Piano
p. 179-205

Résumés

Cet article soutient que le succès du Cercle Pareto a paradoxalement limité la réception de la contribution de Vilfredo Pareto dans les sciences sociales. C’est précisément en raison de la portée extraordinaire du Cercle que des éléments majeurs de la pensée de Pareto ont été mal compris et par la suite ignorés dans la recherche en sciences sociales de l’après-guerre. J’identifie d’abord la corruption de l’équilibre parétien dans les travaux de Lawrence Henderson, George Homans et Talcott Parsons comme un exemple probant de la mauvaise perception de Pareto. Je retrace ensuite les manifestations politiques de la corruption de l’équilibre et sa diffusion multidisciplinaire et institutionnelle dans la théorie de la démocratie constitutionnelle de Carl Friedrich. En guise de conclusion, je présente « un autre Pareto à Harvard » – le Pareto de Joseph Schumpeter – afin d’explorer la manière dont les travaux académiques contemporains pourraient être renouvelés en portant leur attention sur les dimensions opportunes de la mise en garde de Pareto contre la mainmise de la ploutocratie sur les gouvernements représentatifs libéraux.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2028.
Consulter cet article

Plan

1. The box spring fallacy: equilibrium as a theory vs equilibrium as a property
2. Masses, elites, and elections: Friedrich and consensus theories of representative democracy
3. “Another” Pareto at Harvard: Joseph Schumpeter’s Pareto
Conclusion: a circle or a square? Making sense of Pareto in the twenty-first century

Aperçu du texte

Pareto was the product of a sector of the Franco-Italian civilization that is far removed from English and American currents of thought. Even within that sector his towering figure stood almost alone. Pareto cannot be pigeon-holed. He paid court to no “ism.” No creed or party can claim him as its own, although many creeds and parties appropriated fragments of the vast intellectual realm over which he held sway.
(Schumpeter, 1949, p.148)

Over the last century, academic seminars have fueled the development of the social sciences. Among the many seminars that took place at Harvard during the 1920’s and 1930’s, none have been as scrupulously studied as the famed “Pareto Circle.” From 1932 to 1934, biochemist and physiologist Lawrence J. Henderson organized weekly readings of the French translation of Vilfredo Pareto’s Trattato di sociologia generale (Traité de sociologie générale, 1968 [1916]), followed by Sociology 23 (1938-1942), a course devoted to the application of Pareto’s “conceptu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Natasha Piano, « Squaring the Circle: Pareto at Harvard, 1930-1950 »Revue européenne des sciences sociales, 61-2 | 2023, 179-205.

Référence électronique

Natasha Piano, « Squaring the Circle: Pareto at Harvard, 1930-1950 »Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 61-2 | 2023, mis en ligne le 01 janvier 2028, consulté le 19 avril 2024. URL : http://journals.openedition.org/ress/10499 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ress.10499

Haut de page

Auteur

Natasha Piano

University of California, Los Angeles
npiano"at"ucla.edu

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search