Navigation – Plan du site
Varia

Comment la physique spatiale est entrée au laboratoire

La création du centre d’étude spatiale des rayonnements (toulouse, 1964-1970)
How space physics entered the laboratory : the creation of the Centre d’étude spatiale des rayonnements (Toulouse, 1964-1970)
Jérôme Lamy
p. 85-111

Résumés

Cet article détaille la façon dont la physique spatiale s’est constituée en discipline à travers la genèse du Centre d’étude spatiale des rayonnements à Toulouse, dans les années 1960. À partir des écologies liées d’Andrew Abbott, il est possible de reconstituer la formation simultanée d’un corpus scientifique et d’un laboratoire. Les affrontements autour du lieu d’implantation signalent la compétition engagée avec la physique nucléaire. Le regroupement de quelques jeunes physiciens autour de problématiques novatrices et d’instrumentations inédites participe de ce mouvement de coagulation disciplinaire. Enfin, les tentatives pour arrimer le laboratoire à d’autres structures, plus ancrées, témoignent de la fragilité du processus en cours.

Haut de page

Notes de l’auteur

Je remercie Nicolas Adell, Emmanuel Barot, Jean-Louis Fabiani, Pascale Laborier, Frédéric Lebaron, Claude Rosental, Arnaud Saint-Martin, Simon Schaffer, Terry Shinn et Laurent Willemez pour leurs remarques et commentaires sur les versions antérieurs de ce texte.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

1. Le laboratoire comme champ de bataille
2.Un groupe en fusion de physiciens spatiaux
3. Projections et jonctions espérées
Conclusion : une topologie socio-épistémique du laboratoire

Aperçu du texte

Le second conflit mondial a profondément transformé la manière de faire de la physique. L’incorporation de cette discipline dans le processus de guerre (notamment via le projet Manhattan à Los Alamos) a modifié non seulement ses fondements théoriques (et tout particulièrement dans la compréhension des particules élémentaires), mais également ses modes d’organisation. La massification des laboratoires, la croissance des instruments (Galison et Hevly, 1992), la « culture de l’urgence » (Pestre, 2004, p. 12), ainsi que le management par projet (Lamy, 2011a) ont reconfiguré cette discipline.

Parallèlement, et en lien avec ce nouveau dimensionnement, la physique connaît une transformation profonde avec une segmentation intra-disciplinaire particulièrement poussée. Cette segmentation avait déjà commencé entre les deux conflits mondiaux. Toutefois, après 1945, elle s’est accompagnée d’une spécialisation instrumentale de plus en plus poussée. Ainsi, des instruments spécifiques deviennent le...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jérôme Lamy, « Comment la physique spatiale est entrée au laboratoire », Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 56-1 | 2018, mis en ligne le 25 mai 2021, consulté le 21 août 2018. URL : http://journals.openedition.org/ress/3998 ; DOI : 10.4000/ress.3998

Haut de page

Auteur

Jérôme Lamy

Université Toulouse Jean Jaurès, CERTOP
jerome.lamy"at"laposte.net

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page