Navigation – Plan du site
Varia

Comprendre la faible participation des agriculteurs à la gouvernance territoriale

Étude de cas dans l’Aude
Understanding the low involvement of farmers in territorial governance. A case study in France
Laura Michel, Christophe-Toussaint Soulard et Eduardo Chia
p. 113-142

Résumés

La montée en puissance des territoires de projet caractérise les politiques de développement rural. L’article analyse pourquoi les agriculteurs participent peu à ces projets. Si la question des tensions entre priorité sectorielle et transversalité territoriale est bien documentée, celle des modalités de participation des agriculteurs est moins connue. Or, nous montrons que l’offre de participation correspond mal aux habitudes organisationnelles des agriculteurs. À partir du cas du département de l’Aude, au sud de la France, nous mettons en évidence deux processus : au niveau des agriculteurs, la démarche participative opère une sélection en faveur d’un public de néo-agriculteurs et au détriment des viticulteurs ; au niveau des organisations, chambre d’agriculture et institutions locales de type « pays » se trouvent mises en concurrence politique, sur fond de compétition entre techniciens pour l’accès aux financements de l’expertise. L’Aude est un cas exemplaire pour éclairer les effets des dispositifs participatifs sur la faible insertion des agriculteurs dans la gouvernance territoriale.

Haut de page

Notes de l’auteur

Les auteurs remercient les acteurs de l’Aude qui ont accepté de nous recevoir en enquête, ainsi que les participants au projet Gouv.Innov dans le cadre duquel cette recherche a été menée. Celle-ci a bénéficié du soutien financier de l’INRA, IRSTEA et de la région Languedoc-Roussillon.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. La difficile participation des agriculteurs à la gestion concertée du territoire
1.1. Le passage d’une approche sectorielle à une approche intégrée
1.2. La légitimation du pays Corbières Minervois comme leader de l’OCAGER
1.3. Des dispositifs de participation élargis qui remettent en cause les pratiques de représentation habituelles des agriculteurs
2. La gouvernance territoriale : entre coopération et concurrences institutionnelles
2.1. Le territoire : un enjeu institutionnel
2.1.1. Le territoire, nouvel enjeu stratégique pour la chambre d’agriculture
2.1.2. La reprise en main du territoire par les pays
2.1.3. Pays et chambre, entre coopération et concurrence pour la représentation du monde agricole
2.2. Prééminence des techniciens dans les dispositifs participatifs
2.2.1. Complexité, temps long, cadrage des débats : la difficulté à participer des agriculteurs
2.2.2. L’omniprésence des techniciens : porte-parole des élus
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Alors que l’offre de participation visant à intégrer les agriculteurs dans la gouvernance territoriale se développe sur l’ensemble du territoire français et en Europe, plusieurs recherches font le constat d’un faible engagement des agriculteurs dans les dispositifs proposés par les acteurs institutionnels. Si la prise en compte de l’agriculture dans les nouvelles formes de territorialisation de l’action publique s’opère dans le cadre de la montée en puissance des territoires de projet tels les « pays », les « parcs naturels régionaux », ou les « zones périurbaines » (Barthes et al., 2015), la territorialisation des activités agricoles rencontre des difficultés dues à la logique sectorielle qui prédomine via l’organisation par filière (Esposito-Fava, 2010 ; Montagnes méditerranéennes, 2013). Cependant, peu de travaux soulignent les difficultés dues au fait que les outils mis en place dans ces démarches territoriales ne permettent pas d’enrayer la sous-représentation des a...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Laura Michel, Christophe-Toussaint Soulard et Eduardo Chia, « Comprendre la faible participation des agriculteurs à la gouvernance territoriale », Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 56-1 | 2018, mis en ligne le 25 mai 2021, consulté le 17 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/ress/4007 ; DOI : 10.4000/ress.4007

Haut de page

Auteurs

Laura Michel

Université de Montpellier, CEPEL
laura.michel"at"umontpellier.fr

Christophe-Toussaint Soulard

Inra, Montpellier, Innovation
christophe.soulard"at"inra.fr

Eduardo Chia

Inra, Montpellier, Innovation
Chia"at"inra.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page