Skip to navigation – Site map
Varia

Comprendre la faible participation des agriculteurs à la gouvernance territoriale

Étude de cas dans l’Aude
Understanding the low involvement of farmers in territorial governance. A case study in France
Laura Michel, Christophe-Toussaint Soulard and Eduardo Chia
p. 113-142

Abstracts

The rise of projects at the local level is characteristic of European rural policies. This paper analyzes why farmers do not participate in these projects. If the tensions existing between sectoral priority and territorial goals is a well documented topic in the litterature, that is not the case for the issue of farmers modalities of participation. Our results show that participation schemes fit ill with the organizational habits of farmers. Based on a case study (that of Aude, in southern France), we highlight two main processes: 1. the participatory approach operates a selection toward new farmers, at the expense of traditionnal winegrowers; 2. agricultural and local institutions end up becoming political rivals, with competition for the access to the funding of expertise among technicians as a backdrop. Our case study highlights the effects of participatory approaches and tools on the weak insertion of farmers in territorial governance.

Top of page

Author's notes

Les auteurs remercient les acteurs de l’Aude qui ont accepté de nous recevoir en enquête, ainsi que les participants au projet Gouv.Innov dans le cadre duquel cette recherche a été menée. Celle-ci a bénéficié du soutien financier de l’INRA, IRSTEA et de la région Languedoc-Roussillon.

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2022.
Read it

Outline

Introduction
1. La difficile participation des agriculteurs à la gestion concertée du territoire
1.1. Le passage d’une approche sectorielle à une approche intégrée
1.2. La légitimation du pays Corbières Minervois comme leader de l’OCAGER
1.3. Des dispositifs de participation élargis qui remettent en cause les pratiques de représentation habituelles des agriculteurs
2. La gouvernance territoriale : entre coopération et concurrences institutionnelles
2.1. Le territoire : un enjeu institutionnel
2.1.1. Le territoire, nouvel enjeu stratégique pour la chambre d’agriculture
2.1.2. La reprise en main du territoire par les pays
2.1.3. Pays et chambre, entre coopération et concurrence pour la représentation du monde agricole
2.2. Prééminence des techniciens dans les dispositifs participatifs
2.2.1. Complexité, temps long, cadrage des débats : la difficulté à participer des agriculteurs
2.2.2. L’omniprésence des techniciens : porte-parole des élus
Conclusion

Text / first lines

Introduction

Alors que l’offre de participation visant à intégrer les agriculteurs dans la gouvernance territoriale se développe sur l’ensemble du territoire français et en Europe, plusieurs recherches font le constat d’un faible engagement des agriculteurs dans les dispositifs proposés par les acteurs institutionnels. Si la prise en compte de l’agriculture dans les nouvelles formes de territorialisation de l’action publique s’opère dans le cadre de la montée en puissance des territoires de projet tels les « pays », les « parcs naturels régionaux », ou les « zones périurbaines » (Barthes et al., 2015), la territorialisation des activités agricoles rencontre des difficultés dues à la logique sectorielle qui prédomine via l’organisation par filière (Esposito-Fava, 2010 ; Montagnes méditerranéennes, 2013). Cependant, peu de travaux soulignent les difficultés dues au fait que les outils mis en place dans ces démarches territoriales ne permettent pas d’enrayer la sous-représentation des a...

Top of page

References

Electronic reference

Laura Michel, Christophe-Toussaint Soulard and Eduardo Chia, « Comprendre la faible participation des agriculteurs à la gouvernance territoriale », Revue européenne des sciences sociales [Online], 56-1 | 2018, Online since 25 May 2021, connection on 22 April 2019. URL : http://journals.openedition.org/ress/4007 ; DOI : 10.4000/ress.4007

Top of page

About the authors

Laura Michel

Université de Montpellier, CEPEL
laura.michel"at"umontpellier.fr

Christophe-Toussaint Soulard

Inra, Montpellier, Innovation
christophe.soulard"at"inra.fr

Eduardo Chia

Inra, Montpellier, Innovation
Chia"at"inra.fr

Top of page

Copyright

© Librairie Droz

Top of page