Navigation – Plan du site
Note critique

Pourquoi mesures objectives et représentations subjectives de l’inégalité divergent-elles ?

Why such a discrepancy between objective mesures and subjective representations of inequality?
Olivier Galland
p. 263-270
Référence(s) :

Lignes de faille. Une société à réunifier, 2016, Rapport de France Stratégie,
octobre, 158 p.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

1.Les indicateurs statistiques sont-ils « objectifs » ?
2. Micro-justice et macro-justice ne correspondent pas
3. Une individualisation des risques
4. La montée des revendications identitaires

Aperçu du texte

Le rapport de France Stratégie publié en 2016 sur les « lignes de faille » qui traversent la société française, met en exergue l’extraordinaire divergence qui semble se creuser chaque jour davantage entre le regard que portent les Français sur ces divisions et ce qu’en disent les indicateurs statistiques censés en rendre compte. La première partie du rapport procède ainsi à un examen systématique de cette divergence entre les indicateurs d’inégalités concernant différents domaines et le « regard » que portent sur elles les Français. Sont passés en revue les divisions entre riches et pauvres, la question du « déclassement social », celle de l’emploi et du chômage, les inégalités entre générations, les fractures territoriales et les inégalités liées à l’origine.

Le constat auquel aboutit cette comparaison est sans ambiguïté. Les Français ont le sentiment que le pays est fracturé par des inégalités profondes et croissantes entre groupes sociaux et entre générations et qu’il est miné pa...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Olivier Galland, « Pourquoi mesures objectives et représentations subjectives de l’inégalité divergent-elles ? », Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 56-1 | 2018, mis en ligne le 25 mai 2021, consulté le 10 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/ress/4072 ; DOI : 10.4000/ress.4072

Haut de page

Auteur

Olivier Galland

CNRS, Paris – GEMASS

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page