Navigation – Plan du site
Varia

L’affirmation religieuse des jeunes musulmans

Production dune critique sociale inclusive ou séparatisme identitaire ?
Asserting Muslim identity: Towards inclusive criticism or separatism?
Agnès Villechaise et Lætitia Bucaille
p. 107-131

Résumés

Face à l’attrait que le djihadisme a suscité en Europe, les jeunes se définissant comme croyants et pratiquants musulmans sont l’objet d’une curiosité inquiète : une partie d’entre eux serait-elle en passe de rejeter le « modèle occidental » ? À partir d’une recherche qualitative menée auprès de jeunes musulmans imprégnés d’une vision « salafisée » de l’islam, cet article souhaite d’abord éclairer les différentes dimensions de la lecture contre-hégémonique dominante dans les entretiens, entre mystique, morale et politique. Puis, il s’agit de déterminer dans quelle mesure l’expérience des jeunes rencontrés illustre un rapport d’adhésion critique au modèle social et politique majoritaire. Les critiques entendues débouchent rarement sur une attitude séparatiste, et semblent plutôt nourrir des parcours d’inclusion individuels et collectifs fondés sur une double appartenance culturelle exigeante. Sans en nier les fragilités, il convient d’expliciter les indices de cette inclusion négociée.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

1. La piété : protection et estime de soi
2. Le religieux comme ingrédient d’une critique politique
3. Adaptation et négociation plutôt que sécession
3.1. Douce France
3.2. Funambules
3.3. Porte-paroles
Conclusion

Aperçu du texte

Face à l’attrait que le djihadisme a suscité en Europe et en France, les jeunes se définissant comme musulmans croyants et pratiquants suscitent de la méfiance : si l’immense majorité ne se destine pas à rejoindre les rangs des organisations djihadistes, une partie d’entre eux est-elle néanmoins susceptible de rejeter le « modèle occidental » ? L’objet de cet article est de saisir les positions de jeunes musulmans imprégnés d’une vision « salafisée » de l’islam, revendiquant une pratique rigoriste de la religion – notamment à travers le port du voile ou du djilbeb, la stricte observance de l’alimentation halal, et le développement d’une culture personnelle sur l’islam « véritable ». À la différence de croyants plus âgés, ils émettent de sévères reproches à l’égard de leur environnement français, et de l’Occident plus généralement. Le positionnement religieux ne constitue pas seulement chez eux le guide éthique de leur conduite ou le socle de leur appartenance identitaire, il nourrit...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Agnès Villechaise et Lætitia Bucaille, « L’affirmation religieuse des jeunes musulmans », Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 56-2 | 2018, mis en ligne le 14 décembre 2021, consulté le 19 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/ress/4356 ; DOI : 10.4000/ress.4356

Haut de page

Auteurs

Agnès Villechaise

Université de Bordeaux, Centre Émile Durkheim
agnes.dupont"at"u-bordeaux.fr

Lætitia Bucaille

Paris, INALCO – CESSMA
laetitia.bucaille"at"inalco.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page