Navigation – Plan du site
Varia

L’intelligence collective : un enjeu politique

Collective intelligence: A political issue
Gérald Bronner
p. 161-182

Résumés

De nombreux penseurs et acteurs du politique considèrent que les formes collaboratives de la démocratie offrent des solutions pour rénover nos systèmes politiques. Sans contester ni approuver cette idée, cet article constate que les enjeux idéologiques qu’elle implique sont de nature à masquer certains des problèmes techniques qu’elle soulève. La question la plus cruciale étant sans doute celle-ci : à quelles conditions la décision collective aboutit-elle à des formes de conclusions sages ou au contraire à des erreurs sévères ? Le texte, après avoir rappelé un certain nombre de résultats expérimentaux, s’adosse à une étude originale impliquant 216 sujets volontaires dans des focus groups pour proposer une contribution à ce problème en distinguant notamment deux types de situations cognitives bien distinctes : les problèmes « galtoniens » et les problèmes de biais.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. Le cœur de la question de l’intelligence collective
2. L’intelligence collective à l’épreuve de l’équirépartition de l’erreur
3. L’intelligence collective à l’épreuve des biais cognitifs
Conclusion : pour une ingénierie sociale de la sagesse des foules

Aperçu du texte

Introduction

Les compétences collectives ne sauraient être considérées toujours comme la sommation des compétences individuelles. Ainsi, s’il est bien vrai que dix hommes peuvent lever une masse dix fois plus importante qu’un seul, il serait risible de considérer que les dix mêmes courent dix fois plus vite qu’un seul. Le partage entre les situations de mutualisation de l’effort dans les activités physiques collectives n’est pas difficile à opérer. Les choses sont plus complexes lorsque l’on tente d’éclairer les rapports qu’entretiennent cognition individuelle et cognition collective. Raisonne-t-on mieux tout seul ou à plusieurs ? Est-on plus rapide à résoudre un problème si l’on mutualise ses efforts intellectuels ou, au contraire, la dynamique mentale des groupes constitue-t-elle un obstacle à l’expression du raisonnable ? C’est une question presque aussi ancienne que l’histoire des idées mais qui revêt une grande actualité. Que ce soit par le processus choisi lors du débat nationa...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Gérald Bronner, « L’intelligence collective : un enjeu politique », Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 56-2 | 2018, mis en ligne le 14 décembre 2021, consulté le 19 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/ress/4454 ; DOI : 10.4000/ress.4454

Haut de page

Auteur

Gérald Bronner

Université Paris-Diderot, LIED
gerald.bronner"at"univ-paris-diderot.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page