Navigation – Plan du site
Présence de Max Weber, la portée d'un classique

La fin d’une énigme

Retour sur un emprunt méconnu de Max Weber à Gustav Schmoller
The end of a mystery: Revisiting Max Weber’s unacknwoledged borrowing of Gustav Schmoller
François Chazel
p. 149-154

Résumés

La célèbre formule de L’Éthique protestante « Spécialistes sans esprit, jouisseurs sans cœur » trouve son origine dans un passage du Précis de théorie économique générale de Gustav Schmoller dans lequel celui-ci traite des problèmes moraux causés par le développement de la technique. Max Weber la reprend de mémoire tout en l’ajustant à son argumentation propre.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Il est peu de passages de Max Weber aussi connus que la dénonciation pathétique formulée à la fin de L’Éthique protestante et l’esprit du capitalisme, « Spécialistes sans esprit, jouisseurs sans cœur : ce néant s’imagine s’être élevé à un degré de l’humanité encore jamais atteint » (2003 [1904-1905], p. 252). Elle n’en a pas moins constitué une énigme tenace, à la fois quant à son origine et quant à la manière dont elle est parvenue à Weber. Il ne pouvait avoir lui-même forgé cette formule puisqu’il prend soin de l’encadrer par des guillemets. Et la recherche dans l’œuvre de Nietzsche, justifiée par le fait que Weber se réfère dans la même phrase aux « derniers hommes » et donc implicitement au Prologue de Ainsi parlait Zarathoustra, s’est avérée vaine. On semblait devoir en rester, au moins provisoirement, au constat négatif de Wolfgang Schluchter et Ursula Bube dans l’édition critique de la première version de L’Éthique protestante (Weber, 2014) : on n’a trouvé aucune citation cor...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

François Chazel, « La fin d’une énigme », Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 57-1 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 24 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/ress/5111 ; DOI : 10.4000/ress.5111

Haut de page

Auteur

François Chazel

Université Paris-Sorbonne, GEMASS
francois.chazel"at"paris-sorbonne.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page