Navigation – Plan du site
Les jeunes français face à la radicalité

Le problème des niveaux d’engagement

The problem of commitment levels
Jean-Noël Ferrié
p. 269-272

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Un texte de sciences sociales décrit un état de fait pour expliquer des actions. Généralement, notre intérêt pour les actions est rétrospectif et prospectif ; il s’agit autant de comprendre pourquoi et comment elles ont eu lieu que d’avoir une idée, au moins générique, des actions possibles, voire probables. Cette orientation des sciences sociales apparaît d’autant plus nette qu’elles prennent pour objet des phénomènes sociaux suscitant l’attention ou l’inquiétude. On décrit pour comprendre ce qui se passe et pour envisager ce qui pourrait se passer. La Tentation radicale s’insère dans cette logique.

L’enquête dirigée par Olivier Galland et Anne Muxel visait à mesurer la prégnance des attitudes radicales chez les lycéens musulmans. Elle recourt à une approche résolument quantitative, avec un questionnaire élaboré par les membres de l’équipe (p. 19-20), en fonction de leur agenda de recherche et indépendamment de tout contact avec les lycéens qui devaient y répondre. Les enquêteurs on...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Noël Ferrié, « Le problème des niveaux d’engagement », Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 57-1 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 24 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/ress/5361 ; DOI : 10.4000/ress.5361

Haut de page

Auteur

Jean-Noël Ferrié

Université internationale de Rabat – Sciences Po Rabat, LEPOSHS
jean-noel.ferrie"at"uir.ac.ma

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page