Navigation – Plan du site
L'Europe des inégalités

Des classes sociales aux inégalités

Le regard sociologique s’est-il déplacé ?
From social class to inequalities : A shift in the sociological perspective ?
Serge Paugam et Marie Plessz
p. 19-49

Résumés

Alors que la sociologie des classes sociales était hégémonique dans les années 1960 et 1970, elle semble aujourd’hui écrasée par la sociologie des inégalités. D’aucuns ont postulé dans les années 1990 la mort ou la progressive disparition des classes sociales. L’objectif de cet article n’est pas de discuter cette thèse en tant que telle, mais plutôt d’essayer de comprendre les causes de cette transformation intervenue au cours des cinquante dernières années et de rechercher en quoi l’analyse sociologique en termes de classes sociales peut se maintenir aujourd’hui en passant par l’étude des inégalités. Il s’agit alors d’articuler des domaines de la sociologie qui étaient restés assez cloisonnés – le travail et la culture, les inégalités de classe et d’intégration, la classe, le genre et la question raciale – et de se doter de nouveaux instruments de mesure permettant des comparaisons à l’échelon européen.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

1. L’hégémonie des recherches sur les classes sociales dans les années 1960 et 1970
2. Le renouveau de la question sociale dans les années 1980 et 1990
3. Classes sociales et inégalités au XXIe siècle
3.1. Repenser la place du travail et de la culture
3.2. Une intégration inégale
3.3. De nouvelles nomenclatures
3.4. L’imbrication des rapports sociaux
Conclusion 

Aperçu du texte

Il suffit de parcourir les principales revues de sociologie pour constater que parmi les mots-clés celui de « classe sociale » est aujourd’hui nettement moins utilisé que celui d’inégalités. Dans la revue généraliste Sociologie, le mot « inégalité » – au singulier ou au pluriel – apparaît 16 fois entre 2010, année de sa création, et 2018, alors que le mot « classe sociale » ici aussi au singulier ou au pluriel – n’apparaît que 6 fois. Il est vrai que si l’on ajoute les mots « classes populaires » utilisés 5 fois pour désigner dans les articles un groupe social déterminé, on arrive à un total de 11 – total qui reste encore inférieur au nombre d’occurrences du terme « inégalité ». Par ailleurs, le mot « inégalité » est souvent associé à d’autres mots qui en sont proches, au moins dans la démarche analytique, comme celui de « genre » ou de « discrimination », retenus 6 fois chacun.

Dans un manuel récent, Olivier Galland et Yannick Lemel font un constat similaire à partir des nouveaux ou...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Serge Paugam et Marie Plessz, « Des classes sociales aux inégalités », Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 57-2 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 24 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/ress/5550 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ress.5550

Haut de page

Auteurs

Serge Paugam

Paris, Centre Maurice Halbwachs (CNRS, EHESS, ENS)
serge.paugam"at"ehess.fr

Articles du même auteur

Marie Plessz

Paris, Centre Maurice Halbwachs (CNRS, EHESS, ENS) – INRA
marie.plessz"at"inra.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page