Navigation – Plan du site
L'Europe des inégalités

Inégalités de patrimoine et bien-être subjectif chez les seniors en Europe

Wealth inequalities and subjective well-being among the elderly in Europe
Gaël Brulé, Laura Ravazzini et Christian Suter
p. 81-110

Résumés

La plupart des études portant sur les liens entre inégalités et bien‑être subjectif se fondent sur le revenu. Les liens entre inégalités patrimoniales et bien-être subjectif sont moins connus. Sur la base de quatre vagues de l’enquête SHARE (« Survey of Health, Ageing and Retirement in Europe »), la présente étude vise à comprendre l’effet des inégalités de patrimoine sur le bien-être déclaré des personnes de plus de 50 ans dans 17 pays européens. Les résultats issus des régressions permettant de comparer ces inégalités entre pays et dans le temps sont expliqués par des caractéristiques individuelles au niveau micro et par des changements contextuels au niveau macro (santé, insécurité, capital social). Le niveau de santé ressort fortement de l’analyse des liens entre inégalités de patrimoine mobile et bien-être subjectif, ce qui semble indiquer qu’une grande partie de l’inégalité s’explique par la facilité d’accès aux soins. La différence entre les analyses transversale et longitudinale, notamment pour les questions de confiance ou de sentiment d’insécurité, suggère un phénomène d’adaptation.

Haut de page

Notes de l’auteur

Les auteurs tiennent à remercier le Fonds National Suisse pour le soutien financier (projet FNS—D-A-CH-10001AL_166319).

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. Données et modèles
2. Résultats
3. Discussion
3.1. Inégalités patrimoniales et bien-être
3.2. Santé et inégalités de patrimoine
3.3. Bien-être et conundrum d’adaptation ?
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Les études consacrées aux liens entre inégalités patrimoniales entre bien‑être subjectif sont relativement rares et récentes, surtout si l’on compare avec les études sur les inégalités de revenu. L’intérêt pour ces premières a été renforcé depuis qu’elles ont été mises sous le feu des projecteurs par Thomas  Piketty (2014), qui montre notamment l’importance du patrimoine dans la reproduction des inégalités. Le sujet des inégalités patrimoniales et du bien-être n’a été jusqu’à présent qu’effleuré, le manque de données comparables à travers l’espace et le temps rendant, jusqu’à récemment, toute étude sérieuse impossible. Des données de qualité sur le patrimoine ne commencent à voir le jour qu’autour des années 2000 dans différentes enquêtes nationales : en Australie, sous le nom de « Household Income and Labour Dynamics Australia » (HILDA), au Royaume-Uni avec le « British Household Panel » (BHP) et l’enquête « Understanding Society », aux États-Unis avec les « National Lo...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Gaël Brulé, Laura Ravazzini et Christian Suter, « Inégalités de patrimoine et bien-être subjectif chez les seniors en Europe », Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 57-2 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 24 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/ress/5682 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ress.5682

Haut de page

Auteurs

Gaël Brulé

Université de Neuchâtel – Université de Genève
gael.brule"at"unine.ch

Articles du même auteur

Laura Ravazzini

Université de Neuchâtel – Université de Lausanne
laura.ravazzini"at"unine.ch

Christian Suter

Université de Neuchâtel
christian.suter"at"unine.ch

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page