Navigation – Plan du site
L'Europe des inégalités

Inégalités scolaires : structures, processus et modèles de justice

Le débat en France au cours des cinquante dernières années
Educational inequalities: structures, processes, and models of justice. The debate in France over the last fifty years
François Dubet
p. 111-136

Résumés

Depuis la création de l’école républicaine française à la fin du xixe siècle, le mode de production des inégalités scolaires s’est profondément transformé. Alors que les inégalités scolaires étaient la conséquence directe des inégalités sociales, dans l’école démocratique de masse, elles sont aujourd’hui une production continue et un effet d’agrégation de petites inégalités. Au cours du siècle passé, la conception de la justice scolaire s’est aussi profondément transformée sous l’influence du modèle de l’égalité des chances. Aujourd’hui, les contradictions de ce modèle de justice organisent les débats scolaires français.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

1. L’école de classe et l’élitisme républicain
1.1. À chacun selon son école
1.2. L’élitisme républicain
2. L’école de masse méritocratique
2.1. La massification scolaire
2.2. Les mécanismes de la reproduction des inégalités
2.3. Confiance dans la massification et égalité des chances
3. Les modes de production des inégalités
3.1. La sociologie des « effets »
3.2. Les leçons des comparaisons
3.3. Les choix inégalitaires
4. Inégalités et discriminations
4.1. La situation paradoxale des filles
4.2. Le cas des minorités
Conclusion

Aperçu du texte

Pour la plupart des sociologues, les inégalités scolaires désignent moins les inégalités de résultats et de parcours entre les élèves, les inégalités inter-individuelles, que le fait que ces inégalités-là sont très fortement déterminées par l’origine sociale et culturelle des élèves. Cette « loi » de la détermination plus ou moins rigide des inégalités scolaires par les inégalités sociales est confirmée par les statistiques dont nous disposons (Shavit et Blossfeld, 1993). Pourtant, on ne peut pas dire que rien n’a changé. La plupart des pays ayant connu plusieurs décennies d’ouverture des systèmes scolaires et de massification, le mode de production des inégalités scolaires s’est profondément transformé. De nombreux pays ont développé une « démocratisation absolue » : avec l’allongement des études et l’accroissement considérable du nombre des diplômés et des étudiants, un très grand nombre de jeunes accèdent à des biens scolaires dont leurs aînés étaient privés. Mais l’ouverture de ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

François Dubet, « Inégalités scolaires : structures, processus et modèles de justice », Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 57-2 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 24 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/ress/5736 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ress.5736

Haut de page

Auteur

François Dubet

Université de Bordeaux, Centre Émile Durkheim – Paris, EHESS
francois.dubet"at"u-bordeaux.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page