Navigation – Plan du site
Varia

La rencontre de la performance sportive et de « l’économie socialiste de marché »

When sport performance meets market socialism
Aurélien Boucher
p. 259-287

Résumés

Cet article s’intéresse aux transformations des conditions de formation au tennis de table de haut niveau en Chine pendant la période de « réforme et ouverture ». S’inscrivant dans une perspective de sociologie économique et de sociologie de l’État, il montre comment ont été introduites des logiques marchandes au sein de centres de formation auparavant gratuits et publics. Ce cas vise à interroger la remarquable compatibilité entre un régime autoritaire et les pratiques du new public management.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

1. Mise en équivalence de la formation et du potentiel de performance avec un prix
1.1. Une mise en équivalence « tardive »
1.2. Une marchandisation qui ne dit pas son encore nom
1.3. Un processus localisé et différencié d’une marchandisation d’un service d’État
2. La compétition sportive comme compétition économique : la main invisible de l’État
2.1. Faire la compétition par les prix grâce aux ressources publiques
2.2. Une compétition économique transcendant les frontières public/privé
3. L’ordre d’État : division du travail social et ses formes de solidarité
3.1. Une segmentation du marché héritée de l’ancien régime
3.2. Des segmentations institutionnelles aux ressources personnelles
Conclusion : du bon ménage entre néolibéralisme et régime autoritaire

Aperçu du texte

Depuis le début de la politique de « réforme et ouverture » en 1979 et plus spécifiquement après le voyage dans le Sud de Deng Xiaoping en 1992, l’utilisation des techniques de gestion capitalistes a été présentée par les dirigeants de la République populaire de Chine comme un moyen de progrès social et de développement économique (Rocca, 2007, p. 110). Ce phénomène est relativement bien connu et périodisé pour le domaine de l’industrie (Kernen, 2002 ; 2004), de l’éducation (Grenier et Belotel-Grenier, 2006 ; Wang, 2007) ou de la santé (Gu, Gao et Tao, 2006). Pour ce qui est du sport, objet qui touche particulièrement aux corps et donc de manière saillante à la gouvernementalité, il ne fait pour l’heure l’objet que de très peu d’analyses.

La présente étude concerne la formation des élites sportives chinoises – élites sportives entendues comme l’ensemble des individus qui orientent rationnellement leur vie vers la production d’une performance en compétition nationale et/ou internatio...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Aurélien Boucher, « La rencontre de la performance sportive et de « l’économie socialiste de marché » », Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 57-2 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 24 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/ress/6032 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ress.6032

Haut de page

Auteur

Aurélien Boucher

The Chinese University of Hong Kong (Shenzhen)
Aurelienboucher"at"cuhk.edu.cn

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page