Navigation – Plan du site
Varia

Pitirim A. Sorokin’s contribution to the theory and practice of altruism

Emiliana Mangone
p. 149-175

Résumés

Prises par leurs activités de routine, les sciences sociales perdent souvent de vue l’un de leurs objectifs originaires : réformer les sociétés. C’est du moins ce que pensait Pitirim A. Sorokin pour qui la sociologie n’avait de raison d’exister que comme discipline engagée au service de l’humanité. Cet article propose un voyage à travers le concept sorokinien d’amour créatif altruiste, depuis sa genèse, occasionnée à la fin des années 1930 par le diagnostic d’une crise de notre temps, jusqu’à ses applications pratiques aboutissant, 15 ans après, au projet d’une nouvelle science : l’amitologie. Une voix prophétique dernièrement oubliée en Europe retrouve ainsi sa place parmi les expressions majeures de la pensée altruiste du xxe siècle.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

1. An age of crisis
2. The quest for a remedy
3. Creative altruistic love
4. The Harvard Research Center in Creative Altruism
5. Reception and posterity

Aperçu du texte

The birth of sociology begets some open questions, including the debate on altruism or moral solidarity. The term “altruism” was coined by Auguste Comte (1929 [1851-1854], I, p.621, 693, 733; 1966 [1852], p.70, 142-143, 173, etc.) and spread following the translations of his works (Dixon, 2012). It is one of the few terms born in the scientific field that will enter the common language whilst retaining its original meaning: those actions that benefit others than the actor. In a nutshell (and Comte’s words), altruism means “vivre pour autrui” (live for others). For Comte, a positivist, altruism represented the powerful impulse necessary for the intellectual and moral development of humanity, towards which we should all strive.

The centrality of altruism in the social sciences can be observed in many classics (see Wuthnow, 1993; Bykov, 2017). Durkheim explains the basis of social solidarity in modern society precisely through the contrast between altruism and egoism. In his well-known ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Emiliana Mangone, « Pitirim A. Sorokin’s contribution to the theory and practice of altruism », Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 58-1 | 2020, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 15 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/ress/6497 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ress.6497

Haut de page

Auteur

Emiliana Mangone

University of Salerno, DiSPC
emangone"at"unisa.it

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page