Navigation – Plan du site

AccueilNuméros58-2La pensée populisteQuel concept de populisme ?

La pensée populiste

Quel concept de populisme ?

Which concept of populism?
Jean-Yves Pranchère
p. 19-37

Résumés

La notion de populisme est glissante ou « labile ». Dans les dernières décennies, elle s’est détachée de sa signification historique première pour désigner des mouvements politiques illibéraux qui se situent aux antipodes des populismes du XIXe siècle. Il est très difficile de sortir de cette ornière conceptuelle : ceux qui voudraient réduire le populisme à un anti-pluralisme anti-élitiste ne parviennent pas à effacer ses origines démocratiques ; ceux qui insistent sur ces origines démocratiques doivent reconnaître que le populisme peut « embrayer » sur des formes de nationalisme autoritaire. Il n’en est pas moins nécessaire de distinguer le populisme des phénomènes de « démocratisation du sentiment oligarchique » (Savidan, 2016) et, au sein même du populisme, entre ce qui relève d’une défense du sens commun démocratique, ce qui relève du fantasme de « l’unité du peuple » et ce qui relève d’une pratique de la « démocratie sauvage » (Lefort, 1979).

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

1. Le populisme : étiquetage disqualifiant ou « idéal-type » ?
2. Trois sens possibles du populisme
3. Populisme ou « démocratie sauvage » ?

Aperçu du texte

L’inflation sémantique et bibliographique dont fait aujourd’hui l’objet le « populisme » semble rendre cette notion immaîtrisable, incontrôlable et inutilisable.

Immaîtrisable, car la masse des publications à son sujet s’accroît aujourd’hui à une vitesse vertigineuse et leurs discordances nous placent devant un cercle : la définition du populisme doit être tirée de l’étude historique des populismes, mais la détermination des mouvements qui méritent d’être nommés populistes suppose une définition du populisme.

Incontrôlable, car les efforts de clarification académique risquent de rester impuissants à rectifier les usages de ce terme dans l’espace médiatique européen, où il désigne la croyance selon laquelle les désirs du peuple doivent s’imposer au mépris du savoir des experts et de la séparation des pouvoirs. Que cette « doxa » soit en partie idéologique n’empêche pas qu’elle est un fait qui établit une des significations du terme.

Inutilisable, tant semblent rédhibitoires les équivoqu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Yves Pranchère, « Quel concept de populisme ? », Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 58-2 | 2020, mis en ligne le 03 janvier 2024, consulté le 03 mars 2021. URL : http://journals.openedition.org/ress/6797 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ress.6797

Haut de page

Auteur

Jean-Yves Pranchère

Université libre de Bruxelles, Centre de théorie politique
jypranchere"at"gmail.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search