Navigation – Plan du site

AccueilNuméros58-2La pensée populisteOublier le populisme

La pensée populiste

Oublier le populisme

Clarifier les enjeux politiques du débat public actuel
Forget populism: Clarifying the political stakes of the current public debate
Albert Ogien
p. 39-53

Résumés

Cet article analyse le terme « populisme » comme une ressource conceptuelle à laquelle il est fait recours dans certains contextes et à certaines fins. Il part d’un constat : lorsque la qualification de populiste est utilisée en politique, elle remplit généralement la fonction d’une accusation portée contre une manière inacceptable de pratiquer l’activité politique qui consiste à avancer, pour en tirer un avantage électoral, des arguments délibérément fondés sur le mensonge, le déni de la réalité, l’appel à la discrimination, la haine des « élites » ou la guerre à l’intelligence. L’intérêt d’une approche qui se met à distance de la dimension idéologique des propositions politiques contenues dans l’argumentation dite populiste est double : permettre de détacher l’emploi du terme populisme de toute relation d’essence avec la notion de peuple ; et montrer qu’une propriété inhérente à l’usage du qualificatif de populiste est de renforcer le déni de la capacité politique des citoyen·ne·s ordinaires.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

1. En quête d’une définition
2. Le populisme comme symptôme
3. Sur un petit air de famille
4. Entretenir une vision dégradante du peuple
5. Revenir au populisme

Aperçu du texte

La majorité des sociologues et des politistes qui ont cherché à donner une définition du populisme a fini par admettre que ce projet était déraisonnable dans la mesure où le phénomène à circonscrire était bien trop protéiforme. Les recherches se sont donc résolues à produire des considérations générales soit sur le style ou la rhétorique populiste, soit sur la nature de l’offre politique que les partis classés comme populistes introduisent dans la compétition électorale.

L’absence d’une définition canonique n’empêche pas que la référence au populisme sature le débat public et les commentaires des médias. C’est ce phénomène que cet article entend analyser. Il envisagera donc le terme populisme comme une ressource conceptuelle à laquelle il est fait recours dans certains contextes et à certaines fins. Il partira d’un constat : lorsque la qualification de populiste est utilisée par les professionnels de la politique (élu·e·s, représentant·e·s, dirigeant·e·s, journalistes, expert·e·s et ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Albert Ogien, « Oublier le populisme », Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 58-2 | 2020, mis en ligne le 03 janvier 2024, consulté le 03 mars 2021. URL : http://journals.openedition.org/ress/6801 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ress.6801

Haut de page

Auteur

Albert Ogien

CEMS-EHESS/CNRS
albert.ogien"at"gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search