Navigation – Plan du site

AccueilNuméros58-2La pensée populisteThe plebeian people of populism

La pensée populiste

The plebeian people of populism

Camila Vergara
p. 77-96

Résumés

Les définitions dominantes du populisme passent sous silence les conditions historiques et matérielles dans lesquelles le populisme tend à émerger. L’abstraction la plus pernicieuse porte sur la notion de peuple. Tout acteur politique qui en appelle au peuple contre les élites est taxé de populisme, indépendamment de sa conception dudit peuple, de son programme politique ou de ses relations à la démocratie libérale, ce qui génère une confusion entre populisme et ethno-nationalisme. Suivant une approche républicaine radicale, je suggère de distinguer résolument le peuple du populisme de toutes conceptions ethniques du peuple. En m’appuyant d’une part sur la thèse de Jacques Rancière selon laquelle le dissensus le ressort de la politique et, d’autre part, sur la thèse Jeffrey Green qui présente le sujet plébéien comme un citoyen de seconde classe, j’avance que le peuple du populisme, abordé dans une perspective historique et matérielle, est construit à partit d’une identité plébéienne qui est à la fois égalitaire et inclusive, élaborée en résistance à l’ordre oligarchique oppressif.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

1. Philosophical & Political Foundations of Populism
2. Populism as politics of disagreement and second-class citizenship
Conclusion

Aperçu du texte

The rebranding of concepts to suit ideological projects is nothing new. Throughout history concepts have been established and redefined to support specific material and ideal structures of power and politics. Populism, a concept that in its modern form began to be used around 150 years ago, is today a contested term that is being redefined to make sense of the plethora of leaders and parties being labeled as populist in the media and academia around the world. This article critically engages with the rebranding of populism as an exclusionary form of politics, a redefinition that has helped not only to camouflage and normalize the rise of ethnonationalism and other forms of exclusionary politics, but also to demonize those claiming to genuinely represent the common people. Even if radically different, ethnonationalism and populism appear to be irremediably entangled in most of the mainstream literature. Leaders such as Viktor Orbán in Hungary and Donald Trump in the United States, an...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Camila Vergara, « The plebeian people of populism », Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 58-2 | 2020, mis en ligne le 03 janvier 2024, consulté le 03 mars 2021. URL : http://journals.openedition.org/ress/6813 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ress.6813

Haut de page

Auteur

Camila Vergara

Columbia Law School
cv2272"at"columbia.edu

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search