Navigation – Plan du site

AccueilNuméros59-1VariaÉmile-Honoré Cazelles, traducteur...

Varia

Émile-Honoré Cazelles, traducteur, républicain et préfet

Le cas des « fragments sur le socialisme » de John Stuart Mill
Émile-Honoré Cazelles, translator, republican, and préfet : Examining John Stuart Mill’s “Fragments on Socialism”
Hugo Bonin et Vincent Guillin
p. 41-76

Résumés

Analyser au niveau méso les pratiques traductives en sciences sociales, cela consiste, pour partie, à se focaliser sur les réseaux de sociabilité dont elles dépendent et sur les enjeux politiques ou idéologiques qui les caractérisent. Une illustration de cette approche est proposée avec le cas d’Émile‑Honoré Cazelles (1831‑1908), traducteur d’une bonne partie de l’œuvre de John Stuart Mill (1806‑1873) en français. À cette occasion, on exploitera la correspondance inédite de Cazelles et d’Helen Taylor (1831-1907), la fille adoptive de Mill, ce qui nous permettra de mieux saisir les diverses circonstances qui ont déterminé la traduction et la publication des Chapters on Socialism (1879) de Mill. 

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. Le socialisme de Mill et la question des Chapters
1.1. Mill, partisan d’un « socialisme tempéré » 
1.2. Le spectre du socialisme
2. Cazelles : un traducteur entre républicanisme et devoir de mémoire
2.1. Cazelles, millien de cœur, républicain d’esprit
2.2. La traduction et la publication des « Fragments »
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

On peut aborder la question de la nature, du rôle et des modalités de la traduction en sciences sociales à plusieurs niveaux. On peut, au niveau macro, s’intéresser à la fonction de cette opération dans le champ intellectuel considéré dans son ensemble, et dans les sous-champs nationaux et disciplinaires dont il est constitué, pour saisir la logique et les dynamiques de diffusion et de réception des contenus culturels (Bourdieu, 2002 ; Espagne, 1999). On peut aussi, au niveau micro, s’arrêter sur les problèmes théoriques et pratiques directement liés à l’acte de traduction, approche caractéristique de la réflexion traductologique (pour le cas de la philosophie, voir par exemple [Wrobel, 2018]). On peut finalement opter pour une perspective méso, qui analyse les pratiques traductives en se focalisant sur les réseaux de sociabilité dans lesquels elles s’inscrivent et les enjeux politiques ou idéologiques qui les caractérisent. Ce sera le parti pris ici, avec le cas d’Émil...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hugo Bonin et Vincent Guillin, « Émile-Honoré Cazelles, traducteur, républicain et préfet »Revue européenne des sciences sociales, 59-1 | 2021, 41-76.

Référence électronique

Hugo Bonin et Vincent Guillin, « Émile-Honoré Cazelles, traducteur, républicain et préfet »Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 59-1 | 2021, mis en ligne le 01 janvier 2025, consulté le 17 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/ress/7383 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ress.7383

Haut de page

Auteurs

Hugo Bonin

Queen Mary University of London
hugo.cg.bonin"at"gmail.com

Vincent Guillin

Québec, Département de philosophie, UQAM & CIRST
guillin.vincent_philippe"at"uqam.ca

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page
  • Logo Cahiers Vilfredo Pareto
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search