Navigation – Plan du site

AccueilNuméros59-1VariaCan Gandhi’s ethics remedy the se...

Varia

Can Gandhi’s ethics remedy the self-interest maximisation of existing theories of justice?

Neha Tayshete
p. 175-197

Résumés

Cet article soutient que les théories de la justice existantes participent tacitement d’une éthique de la maximisation de l’intérêt personnel. A contrario, la philosophie de Mohandas Gandhi privilégie la focalisation sur le processus du travail plutôt que sur la hauteur du revenu généré par la productivité/performance du travail. Cela n’est pas sans implications pratiques : a) l’éthique de Gandhi implique qu’une consommation fastueuse n’est pas souhaitable et qu’il appartiendrait à chacun de s’attacher consciencieusement et personnellement à la réduire sans y être contraint par des mesures extérieures ou gouvernementales. Au contraire, les thèses de Ronald Dworkin, John Rawls, Gerald Cohen et Thomas Scanlon’s ne s’opposent pas à une telle consommation de la part des classes privilégiées parce qu’elle peut être partie intégrante de poursuites personnelles ou de « plans rationnels ». Je considère que cela est équivalent à une maximisation tacite de l’intérêt personnel. b) Cohen estimait que se livrer à une « consommation positionnelle » n’est pas éthique en ce que celle-ci viole les principes émis par Rawls. Et pourtant une poursuite personnelle désintéressée est autorisée. Comment faire la part entre l’une et l’autre ? La philosophie de Gandhi pourrait aider à résoudre cette question.

Haut de page

Notes de l’auteur

Sincere thanks to my supervisors, mentors, Alice and David van Buuren Fund, the Philippe Wiener-Maurice Anspach Foundation and GEM Erasmus Mundus scholarship.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. How Gandhi’s work ethic reduces self-interest maximisation while existing theories of justice tacitly allow self-interest maximisation
1.1. Service and humility in Gandhi’s thought
1.2. How existing theories of justice ought to be supplemented by Gandhi’s work ethic
1.3. How existing theories of justice fail to address the insights in the F and C thought experiment
2. Addressing anticipated responses: is Gandhi’s work ethic redundant after Scanlon’s recent analysis? Can work ethic cause discrimination?
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

This article suggests that the existing theories of justice tacitly create self-interest maximisation. In this regard, Mohandas Gandhi’s work ethic offers another approach that avoids this bias and reaches a different conclusion from John Rawls’, Thomas Scanlon’s and Gerald Cohen’s conclusions on distributive justice. Desert and incentives in Rawls’ and Cohen’s theories tacitly allow self-interest maximisation. Relevantly, Gandhi unintentionally shared the methodology followed by Rawls, Scanlon and Cohen. The methodology pertains to Kantian contractarianism and intuitive ethics. However, Gandhi’s ethic entailed much less desert and incentives while Rawls and Cohen allowed comparatively more desert and incentives in their theses (Gandhi’s ethic is called work ethic in this article, for brevity). Gandhi’s work ethic has an important consequence: lesser desert and incentives for the productive individuals creates heavy taxes for them because this distribution of income bene...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Neha Tayshete, « Can Gandhi’s ethics remedy the self-interest maximisation of existing theories of justice? »Revue européenne des sciences sociales, 59-1 | 2021, 175-197.

Référence électronique

Neha Tayshete, « Can Gandhi’s ethics remedy the self-interest maximisation of existing theories of justice? »Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 59-1 | 2021, mis en ligne le 01 janvier 2025, consulté le 21 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/ress/7578 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ress.7578

Haut de page

Auteur

Neha Tayshete

Université libre de Bruxelles
neha.tayshete"at"gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page
  • Logo Cahiers Vilfredo Pareto
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search