Navigation – Plan du site

AccueilNuméros59-2L’Europe des valeursMultidimensionnalité et variabili...

L’Europe des valeurs

Multidimensionnalité et variabilité du clivage gauche-droite dans l’Union européenne

Multidimensionality and variability of the left-right divide in the European Union
Cyril Jayet
p. 69-105

Résumés

Cet article propose d’identifier les variations nationales du rôle de quatre attitudes politiques dans la construction du clivage gauche-droite : l’interventionnisme économique, le libéralisme moral, l’acceptation de l’immigration et la préoccupation environnementale. Au moyen des données de l’enquête European Values Study (EVS) 2017 dans 21 pays de l’Union européenne, l’article montre d’abord l’intérêt de substituer cette description quadri-dimensionnelle des attitudes politiques à la description bi-dimensionnelle usuelle opposant libéralismes économique et culturel. Il montre ensuite comment, selon les pays, chaque attitude politique joue un rôle différent dans la construction du clivage gauche-droite. Dans certains pays, certaines attitudes apparaissent comme particulièrement dominantes, c’est-à-dire comme déterminant quasiment seules ce clivage. Enfin, l’article met en évidence la complexité des relations entre clivages politiques et stratification sociale : selon l’attitude politique considérée, un plus haut niveau de diplôme est associé à un positionnement plus à droite ou plus à gauche.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. Théorie et hypothèse
1.1. Bi-dimensionnalite des attitudes politiques ?
1.2. Une classification en quatre domaines
1.3. Clivage gauche-droite et clivages sociaux
2. Données
3. Résultat
3.1. Un espace politique quadri-dimensionnel
3.2. Droite et gauche dans cet espace
3.3. Des attitudes dominantes ?
3.4. Clivage politique et clivage social
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Si la distinction entre la gauche et la droite trouve fameusement son origine dans la Révolution française, elle en est assez rapidement venue à s’imposer bien au-delà de l’hexagone. Ainsi, dès 1864, on peut lire dans le Dictionnaire général de la politique dirigé par Maurice Block : « Il est maintenant reçu – dans beaucoup de pays – que les conservateurs se placent à droite du président et les libéraux à gauche » (cité par Crapez, 1998, p. 44). Dans un traité canadien de science politique de la fin du XXe siècle, ce clivage est même décrit comme un « espéranto politique » (Laponce, 1981, p. 56). Le succès de cette opposition se manifeste aussi dans les enquêtes internationales dans lesquelles on demande aux enquêtés de tous les continents de se situer sur une échelle allant de la gauche à la droite. Si cette opposition semble ainsi s’imposer très largement, les travaux historiques montrent néanmoins que sa signification a largement évolué au cours du temps. S’appuyant s...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Cyril Jayet, « Multidimensionnalité et variabilité du clivage gauche-droite dans l’Union européenne »Revue européenne des sciences sociales, 59-2 | 2021, 69-105.

Référence électronique

Cyril Jayet, « Multidimensionnalité et variabilité du clivage gauche-droite dans l’Union européenne »Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 59-2 | 2021, mis en ligne le 02 janvier 2025, consulté le 25 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/ress/7833 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ress.7833

Haut de page

Auteur

Cyril Jayet

Paris, Sorbonne Université, GEMASS – CNRS
cyril.jayet"at"sorbonne-universite.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page
  • Logo Cahiers Vilfredo Pareto
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search