Navigation – Plan du site

AccueilNuméros59-2Varia« La religion en prison » : contr...

Varia

« La religion en prison » : contribution à la construction d’un objet décloisonné

“Religion in prison” : Elements for the construction of a sociologically non-specific issue
Thibault Ducloux
p. 177-201

Résumés

Ce texte entreprend d’éprouver la pertinence de « la religion en prison » en tant qu’objet sociologique à part entière. L’enjeu ici n’est pas de persévérer dans une finalité hyper-spécialisée mais de réinscrire l’étude de ce phénomène dans une perspective généraliste et décloisonnée du seul registre de la religion. Des données de première main et de plusieurs contributions couvrant l’ensemble des ressources sociales disponibles intra-muros interrogent l’incomparabilité supposée des comportements religieux vis-à-vis des autres pratiques observables en milieu carcéral. Partant, c’est bien la spécificité ontologique du religieux – souvent tenue pour acquise à défaut d’être empiriquement démontrée – qui s’avère sujette à caution, notamment lorsqu’il s’agit de mettre en lumière le phénomène massif des conversions dans la population pénale. En dernier lieu, le texte invite à mobiliser le religieux en qualité d’outil sociologique au service de l’objectivation des mécanismes de socialisation carcérale dont il demeure l’un des multiples produits.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. Les pratiques et leurs registres : comparer (tout de même) l’incomparable
1.1. Catégories officielles et pensée scientifique en tiroirs
1.2. Pluralité de ressources et transversalité d’usages
1.3. La neutralité ontologique des ressources sociales
2. Le religieux au sein du marché carcéral des biens de salut
2.1. Le succès d’une ressource parmi d’autres
2.2. Le succès d’une ressource à défaut d’autre
Conclusion : remonter le processus carcéral de diversification des pratiques

Aperçu du texte

Introduction

Jeune chantier de fin de siècle, l’étude du très médiatique fait religieux en milieu carcéral n’a pas trente ans. Poursuivant les recompositions sociales de la modernité, ce champ de recherche émerge puis se prolonge dans un contexte d’accélération de la pluralisation religieuse de la population pénale et de l’offre cultuelle intra-muros. Les sciences sociales entérinent donc la représentation croissante de religiosités méditerranéennes et orientales dans les prisons britanniques (Beckford et Gilliat, 1998), l’expansionnisme néo-pentecôtiste dans les prisons outre-Atlantique du Cono Sur (Manchado, 2019 ; Brardinelli et Algranti, 2013), ou encore l’importance de la place occupée par l’islam dans les prisons et dans la vie de milliers de prisonniers en Europe latine et centrale (Khosrokhavar, 2004 ; Beckford, Joly et Khosrokhavar, 2005 ; Rhazzali, 2010 ; Schneuwly Purdie, 2011 ; Becci et Knobel, 2013 ; Venel, 2013). Pour autant, l’intérêt scientifique pour le phénomène ne ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Thibault Ducloux, « « La religion en prison » : contribution à la construction d’un objet décloisonné »Revue européenne des sciences sociales, 59-2 | 2021, 177-201.

Référence électronique

Thibault Ducloux, « « La religion en prison » : contribution à la construction d’un objet décloisonné »Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 59-2 | 2021, mis en ligne le 02 janvier 2025, consulté le 25 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/ress/7853 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ress.7853

Haut de page

Auteur

Thibault Ducloux

Centre Maurice Halbwachs – CNRS, ENS, EHESS
ducloux_t"at"hotmail.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page
  • Logo Cahiers Vilfredo Pareto
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search