Navigation – Plan du site

AccueilNuméros59-2VariaAnalyser l’intégration des élites...

Varia

Analyser l’intégration des élites autrement

Le cas de Madagascar : un réseau hypercentralisé et hiérarchique
Analyzing elite integration differently : The case of Madagascar. A hypercentralized and hierarchical integration
Linda Rua
p. 203-241

Résumés

Deux modèles majeurs d’intégration des élites ont été, jusqu’à présent, décrits théoriquement et empiriquement dans la littérature : le modèle pluraliste et l’intégration consensuelle. Les études ne portent cependant que sur des pays développés, et les méthodologies employées ne sont pas tout à fait satisfaisantes. Cet article interdisciplinaire propose un nouveau cadre d’analyse en quatre étapes de l’intégration des élites d’un pays. Il combine des outils de l’analyse de réseaux, dont la décomposition en k-cores, jamais utilisée dans ce domaine d’étude, à une estimation économétrique. Appliquée à un réseau de 3 431 élites nationales de Madagascar, cette méthodologie nous permet d’identifier une structure inédite d’intégration, que nous qualifions d’hypercentralisée et hiérarchique. Les élites sont globalement fortement interconnectées, mais de façon inégale. Ces inégalités pourraient expliquer en partie l’instabilité récurrente que connaît Madagascar.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. Les réseaux des élites dans la littérature : fragmentation ou intégration ?
2. La méthodologie en quatre étapes
2.1. Mesurer le niveau d’intégration globale
2.1.1. La fragmentation du réseau
2.1.2. La proximité des élites : le petit monde
2.2. Mesurer l’intégration interchamps
2.3. Révéler la structure d’intégration : la décomposition en k-cores
2.4. Analyser les déterminants de la position individuelle dans la structure du réseau
3. Données : le réseau des élites à Madagascar
3.1. L’enquête ELIMAD
3.2. Le réseau
4. Résultats : l’intégration des élites à Madagascar
4.1. Le niveau d’intégration globale
4.2. L’intégration interchamps
4.3. Des disparités d’intégration : une structure centre-périphérie
4.3.1. L’hétérogénéité dans l’intégration du réseau
4.3.2. Un cercle central qui joue un rôle clé dans l’intégration et la coordination du réseau
4.3.3. Un centre puissant et une périphérie d’origine sociale modeste
5. Définition d’un nouveau modèle d’intégration
5.1. Des points communs avec l’intégration consensuelle
5.2. Des divergences définissant un nouveau modèle d’intégration
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

L’intégration des élites peut se définir comme la façon dont les élites et les groupes d’élites « organisent leurs relations et collaborent politiquement les uns avec les autres » (Higley, 2018). Sa composante fondamentale est l’existence d’un réseau d’interactions sociales inclusif de la plupart des élites, quels que soient leur secteur institutionnel, leurs origines sociales ou leurs orientations politiques (Putnam, 1976 ; Higley et Moore, 1981 ; Higley et Burton, 2006 ; Osei, 2015). L’intégration permet aux élites de communiquer, et de se coordonner pour défendre une position dominante, au-delà des intérêts propres à chaque champ élitaire. Elle est un ingrédient essentiel de la stabilité des régimes démocratiques (Pareto, 1970 [1921] ; Finer, 1968 ; Femia, 2007). Une société où les élites sont fragmentées en de petits groupes rivaux, aux intérêts opposés, est sujette « aux coups d’État, à des crises majeures et à d’autres manifestations d’instabilité » (Higley et Moor...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Linda Rua, « Analyser l’intégration des élites autrement »Revue européenne des sciences sociales, 59-2 | 2021, 203-241.

Référence électronique

Linda Rua, « Analyser l’intégration des élites autrement »Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 59-2 | 2021, mis en ligne le 02 janvier 2025, consulté le 25 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/ress/7859 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ress.7859

Haut de page

Auteur

Linda Rua

Université Paris-Dauphine linda.rua@dauphine.psl.eu

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page
  • Logo Cahiers Vilfredo Pareto
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search