Navigation – Plan du site

AccueilNuméros60-1Note critiqueRetrouver le réel : Benjamin Fond...

Note critique

Retrouver le réel : Benjamin Fondane interprète de Lucien Lévy-Bruhl

Getting back to the real : Benjamin Fondane’s interpretation of Lucien Lévy-Bruhl
Stanislas Deprez
p. 239-249
Référence(s) :

Jean DHOMBRES, Dominique GUEDJ, Monique JUTRIN, Bruno KARSENTI, Serge NICOLAS et Michel VALENSI, 2021, Pensée pré-logique, logiques nouvelles & Pentateuque. Fondane lecteur de Lévy-Bruhl, suivi de Notes dans un carnet de Benjamin Fondane, Paris, Éditions de l’éclat, 128 p.

Benjamin FONDANE, 2019, Lévy-Bruhl ou le métaphysicien malgré lui, texte établi et présenté par Serge Nicolas et Dominique Guedj, avertissement de Michel Carassou, introduction et postface de Serge Nicolas, Paris, Éditions de l’éclat, 336 p.

Notes de l’auteur

Ce texte a bénéficié des très utiles éclaircissements de Monique Jutrin. Nous lui en sommes profondément reconnaissant.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2026.
Consulter cet article

Plan

1. La thèse de Fondane et le refus de Lévy-Bruhl
2. La pensée primitive est une métaphysique
3. Poésie et expérience religieuse

Aperçu du texte

Dans une lettre datée du 1er septembre 1935, le philosophe russe Léon Chestov (né Yehuda Leyb Schwartzmann) conseille à Benjamin Fondane de lire La Mythologie primitive de Lucien Lévy-Bruhl. Pour le poète et essayiste, né Benjamin Vecsler en Roumanie en 1898, dans une famille d’intellectuels juifs – il prendra le pseudonyme de Fundoianu, puis Fondane à son arrivée en France en 1923 –, c’est une découverte. En 1937, il publie un article intitulé « Lévy-Bruhl ou le métaphysicien malgré lui » dans la revue bruxelloise Le Rouge et le Noir. Deux ans plus tard, il récidive dans les Cahiers du Sud avec une recension de L’Expérience mystique et les symboles chez les primitifs. Mais c’est toute sa pensée qui se nourrit des travaux de Lévy-Bruhl : le premier chapitre de La Conscience malheureuse oppose le « primitif » qui vit dans la réalité et le « civilisé » rendu malheureux par le Savoir ; le Faux traité d’esthétique fait de l’inspiration du poète une participation au réel ; contre les thè...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stanislas Deprez, « Retrouver le réel : Benjamin Fondane interprète de Lucien Lévy-Bruhl »Revue européenne des sciences sociales, 60-1 | 2022, 239-249.

Référence électronique

Stanislas Deprez, « Retrouver le réel : Benjamin Fondane interprète de Lucien Lévy-Bruhl »Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 60-1 | 2022, mis en ligne le 01 janvier 2026, consulté le 21 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/ress/8778 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ress.8778

Haut de page

Auteur

Stanislas Deprez

UCLille, ETHICS – UCLouvain
stanislas.deprez"at"gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page
  • Logo Cahiers Vilfredo Pareto
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search