Navigation – Plan du site
Dossier thématique : Cinq concepts pour penser le vieillissement. "Touche pas à nos vieux"
Vulnérabilité et vieillissement

Vulnérabilité et vieillissement. Le regard d’une juriste

Document Vidéo
Diane Roman

Résumé

Le droit a eu l’intuition qu’un traitement spécifique s’imposait pour la personne vulnérable, fragile, dans le but de la protéger. Mais les solutions proposées sont paradoxales puisqu’au nom de la préservation de l’autonomie du sujet, le droit limite en réalité cette autonomie. C’est ce mouvement du droit que Diane Roman expose avant de s’interroger sur les évolutions à venir pour les personnes que l’on peut qualifier « d’entre deux » : entre individu autonome rationnel et individu incapable. Il paraît dès lors indispensable de repenser la capacité juridique actuellement fondée sur la seule cognition pour prendre en compte l’aptitude du sujet à avoir des valeurs et des désirs, éventuellement contradictoires. Là encore les réflexions juridiques n’en sont qu’à leurs balbutiements et la question du temps - discuter avec le sujet pour faire émerger sa volonté - semble une donnée majeure que l’on peine à concrétiser dans une société toujours en quête de résultats immédiats.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Diane Roman, « Vulnérabilité et vieillissement. Le regard d’une juriste »La Revue des droits de l’homme [En ligne], 17 | 2020, mis en ligne le 22 février 2020, consulté le 28 mars 2020. URL : http://journals.openedition.org/revdh/8566 ; DOI : https://doi.org/10.4000/revdh.8566

Haut de page

Auteur

Diane Roman

Professeure de droit public, Université Paris 1

Du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université Paris Nanterre
  • Logo Centre de recherches et d’études sur les droits fondamentaux
  • OpenEdition Journals