Navigation – Plan du site

Présentation

La Revue des Sciences Sociales est une revue généraliste qui convoque différentes disciplines (sociologie, ethnologie, démographie, parfois histoire ou philosophie) autour d’un thème de société.  Éditée à Strasbourg depuis 1972, la revue exprime une communauté d'approches dessinées par cet ancrage : carrefour de cultures, savoirs et mémoires, mais également pays frontalier et européen, marqué par les conflits et les recompositions. Cette histoire intellectuelle, souvent engagée, résonne avec les défis du monde contemporain. À partir de recherches méthodologiquement solides, la revue se propose d’interroger les représentations, d’analyser les pratiques, de décloisonner les savoirs, de valoriser les différents langages des sciences sociales, dont l’image. La réception des auteurs allemands et l’influence de la sociologie compréhensive, l’amènent à rendre compte du caractère complexe et multiple de l’expérience et à penser la place du sujet dans l'intelligence du social.

Dernier numéro en ligne
62 | 2019
Transmettre des places au travail

Donner, recevoir, rendre : à partir de ces trois obligations chères à Marcel Mauss, ce numéro de la revue s’interroge sur l’acte de transmettre dans le monde professionnel et au-delà. La transmission au travail y est analysée comme un processus au long cours où s’agencent diverses étapes : être désigné, acquérir un savoir, fonder sa légitimité, pérenniser une place. La revue invitée, La Ricerca Folklorica, nous permet de décliner ce thème dans l’histoire et la circulation des savoirs par des relectures contemporaines et réflexives des écrits de l’anthropologue Ernesto De Martino et de leur traduction en langue française. L’iconographie déroule ce fil rouge à travers des photographies de l’artiste-peintre Lucien Blumer (1871-1947). Ce fond de grande valeur historique et ethnographique, montre des savoirs professionnels en action, parfois partagés par plusieurs générations, parfois engageant des corps en résonance autour d’une culture matérielle commune. Car, comme nous le rappelle Romain Gary alias Emile Ajar et, avec lui, les responsables de ce dossier : « Il n’y a pas de commencement […] nous sommes tous des additionnés ».

Nicoletta Diasio

  • Logo DynamE - Dynamiques Européennes
  • Logo Presses universitaires de Strasbourg
  • OpenEdition Journals