Skip to navigation – Site map

HomeLa revueConsignes aux auteurs

Consignes aux auteurs

Orientation éditoriale

La Revue française de pédagogie : recherches en éducation publie des articles issus de travaux de recherche originaux, portant sur des problématiques d’éducation et de formation. La revue ayant vocation à couvrir ce champ de manière large, les contributions qu’elle accueille relèvent d’une pluralité d’approches et de disciplines de référence. Le contenu des articles proposés pour mise en lecture auprès du comité de rédaction doit être déterminé à l’initiative des auteurs, dans le cadre défini ci-dessus.

Les auteurs veilleront, lorsque c’est nécessaire, à expliciter clairement leurs modes d’investigation et leurs méthodologies de recueil et d’analyse des matériaux sur lesquels ils fondent leurs résultats et leurs analyses. Ils prendront également soin de préserver la lisibilité de leur texte en renvoyant certains détails ou procédures techniques en annexe.

Conformément aux usages, les auteurs acceptent de ne pas soumettre simultanément leurs textes à d’autres revues. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.

Les articles proposés sont soumis, comme il est de règle pour une revue de recherche, à une double expertise anonyme. Ce n’est que suite à la réception des avis des experts qu’une réponse est donnée à l’auteur pour lui proposer, selon les cas, une publication, une publication sous réserve de modifications ou un refus.

Les articles doivent être adressés au secrétariat de rédaction de la Revue française de pédagogie par courrier électronique à l’adresse : revue.rfp@ens-lyon.fr

Consignes générales

La longueur de chaque article doit être comprise impérativement entre 30 000 et 50 000 signes (espaces comprises).

Le texte sera fourni de préférence en format Word (.doc ou .docx), à défaut en format .rtf ou .odt.

Les articles doivent être accompagnés des références et coordonnées complètes du ou des auteurs (nom et prénom, institution de rattachement, courriel).

Résumés et mots-clés : les articles doivent être accompagnés d’un résumé de six à huit lignes, en français et en anglais ainsi que d’une série de quatre à six mots-clés appartenant au thésaurus européen des systèmes éducatifs (disponible sur Internet à l’adresse : <http://www.vocabularyserver.com/eurydice/fr/index.php>).

Notes de bas de page : les notes doivent être numérotées en continu et utilisées de façon limitée. Les appels de note ne sont pas autorisés dans les titres et intertitres.

Tableaux et illustrations : les tableaux, figures ou images, en particulier quand ils sont nombreux et/ou volumineux, doivent être adressés dans un fichier spécifique joint à celui contenant le texte de l’article.

Toutes les images doivent être fournies en haute résolution (minimum 300 dpi à l’échelle de la publication). Toutes les images seront reproduites en noir et blanc.

Les droits des illustrations et schémas doivent, le cas échéant, être obtenus par l’auteur qui doit en fournir la preuve (courrier, courriel, acquittement des droits éventuels par l’auteur). Les indications concernant les sources et les droits doivent être fournies en légende de l’illustration ou du schéma.

Bibliographie : La bibliographie doit être présentée selon les normes présentées ci-après.

Consignes bibliographiques

La Revue française de pédagogie utilise le système « auteur, date » pour la citation des références bibliographiques : la référence est indiquée directement dans le texte, entre parenthèses, sous forme de citation courte (auteur, date, numéro de page).

Lorsque la bibliographie présente deux références du même auteur éditées la même année, on distingue ces références par les lettres a, b, c, etc., placées derrière l’année.

La référence courte est placée entre parenthèses, à la fin d’une proposition, d’une phrase ou d’une citation :

  • (Bru, 2002) ou (Bru, 2002, p. 65) ou (2002, p. 65) si l’auteur est cité dans la phrase ;

  • s’il y a plusieurs auteurs : (Best & Peyronie, 2015) ou (Enthoven, Letor & Dupriez, 2015) ;

  • s’il y a plus de trois auteurs, on indique les trois premiers suivis de la mention « et al. » : (Bérard, Richard, Baron et al., 2004). Dans la bibliographie finale en revanche, il convient de développer si possible la totalité des auteurs.

Cette référence courte renvoie à la référence complète en bibliographie finale, présentée selon les indications ci-dessous :

Pour un ouvrage

NOM P. (année). Titre. Compléments au titre. Lieu : Éditeur.

BARON G.-L. & BRUILLARD É. (1996). L’informatique et ses usagers dans l’éducation. Paris : PUF.

GRENIER J.-Y., GRIGNON C.  & MENGER P.-M. (dir.) (2001). Le modèle et le récit. Paris : Éd. de la Maison des sciences de l’homme.

Pour une contribution à un ouvrage collectif

NOM P. (année). « Titre de la contribution ». In P. Nom, Titre. Compments au titre. Lieu : Éditeur, pages.

WEBER F. (2001). « De la modélisation à la description armée : le cas de l’ethnographie réflexive ». In J.-Y. Grenier, C. Grignon & P.-M. Menger, Le modèle et le récit. Paris : Éd. de la Maison des sciences de l’homme, p. 355-364.

Pour un article de périodique

NOM P. (année). « Titre de l’article ». Titre du riodique, tome ou volume, no, pages.

BRU M. (2002). « Pratiques enseignantes : des recherches à conforter et à développer ». Revue française de pédagogie, no 138, p. 63-71.

Pour une référence en ligne

GIRAUDET V. (2012). « Temps et récit dans la Paraphrase de l’Évangile selon Jean de Nonnos de Panopolis ». Aitia, no 2. En ligne : <http://aitia.revues.org/528> (consulté le 25 novembre 2016).

Pour les documents institutionnels

MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE (1992). « Organisation par les réseaux lecture et maîtrise de la langue : forums régionaux dans la perspective de la tenue des premières rencontres nationales de la lecture et de l’écriture ». Circulaire no 92-276 du 16 septembre 1992. Bulletin officiel de l’Éducation nationale, 8 octobre, no 38, p. 2952-2954.

Consignes typographiques

La Revue française de pédagogie recommande pour l’essentiel les usages typographiques proposés par le Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale (Paris : Imprimerie nationale, 2002).

Majuscules

Il convient de proscrire l’usage intempestif des majuscules :

  • ne prennent pas de majuscule (en français) les noms de mois, de jours, comme les titres sociaux – professeur, ministre, président – ou les institutions dans leur désignation factuelle – conseil général, université, rectorat, académie (exemple : l’académie de Paris ; mais l’Académie française) ;

  • pour les noms d’organismes, de laboratoires, de centres de recherches, etc., on ne met en capitale que la première lettre du sigle sous-entendu : Centre national de la recherche scientifique/École normale supérieure de Lyon/Laboratoire d’anthropologie sociale/Centre de recherches en éducation de Nantes ;

  • les lettres accentuées doivent conserver un accent lorsqu’elles sont en capitales : École normale supérieure de Lyon, ministère de l’Éducation nationale.

Abréviations

Abréviations des nombres ordinaux : on abrège premier(ère), deuxième/second(e), troisième…, de la manière suivante : 1er/1re, 2e/2d/2de, 3e (et non 1ère, 2ème, 3ème). Rappelons également que 1°, 2°, 3°… sont les abréviations de primo, secundo, tertio… ;

Sigles : ne pas utiliser de points entre les lettres, on écrit ENS et non pas E.N.S., CNRS et non C.N.R.S. ;

Dates et numéros de page : écrire 1995-1998 (et non pas 1995-98) et p. 141-149 (et non pas 141-9). Ne pas répéter des signes ou des lettres pour indiquer la pluralité : p. 8-17 (et non pp. 8-17), § 5et 6 (et non §§ 5 et 6).

Citations

Les citations en français seront composées en romain, les citations en langue étrangère en italique. Les citations courtes seront placées entre guillemets (« »), en romain ou en italique suivant la langue. Les citations longues seront sorties du texte, sans guillemets, en romain ou en italique suivant la langue ;

Toute intervention sur une citation pour assurer la concordance des temsp et du nombre doit être composée en romain entre crochets ;

Les coupures à l’intérieur d’une citation sont à indiquer avec […] ;

Pour les citations de second rang, utiliser les guillemets anglo-saxons à l’intérieur des chevrons français : « “ ” ».

Siècles, années et chiffres

On compose en chiffres romains et petites capitales les numéros des siècles, la lettre « e » en exposant : « xxe siècle » et non « 20e siècle » ;

Les dates seront données en chiffres arabes (exemple : 10 avril 1867) ;

Les décennies sont écrites en entier : les années 1980 ou en toutes lettres : les années quatre-vingt (et non les années 80).

  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search