Navigation – Plan du site
Varia

Information ou indice ? Deux lectures d’une image en classe d’histoire

Facts or clues? Two ways of reading the same picture in history lessons
Didier Cariou
p. 63-77

Résumés

Les didacticiens de l’histoire français, scandinaves et anglo-saxons partagent un constat identique : les élèves lisent les documents en classe d’histoire pour y retrouver des informations explicites. Les documents fourniraient un accès direct à la réalité du passé qu’il suffirait de constater sans s’engager dans un processus de construction du savoir historique. Afin de comprendre les ressorts de cette modalité de lecture, cet article propose l’analyse d’une séance d’histoire en classe de CM1 et de quatrième où les élèves étudient un document identique. Mais il apparaît également que certains élèves recherchent plutôt dans les documents des indices sur la base desquels ils produisent des conjectures sur la signification implicite du document. Ils s’engagent ainsi dans une lecture plus historienne des documents qui favorise la construction du savoir.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Un constat partagé sur l’utilisation des documents en classe d’histoire
Présentation du cas étudié et cadre théorique
Analyse des deux situations d’apprentissage
La présentation du document
L’identification du personnage du noble
La signification politique de l’image
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

Depuis les années 1990, en France comme dans le monde anglo-saxon et scandinave, la leçon d’histoire à l’école est orientée vers l’étude de documents (textes, images fixes ou animées, cartes ou graphiques). Ces derniers peuvent être aussi bien des sources produites par les acteurs de l’époque considérée et mises en forme pour l’étude en classe, que des matériaux élaborés après coup par des historiens ou des auteurs de manuels scolaires. Cette centration sur les documents, impulsée par les programmes officiels, vise une transformation des pratiques d’enseignement de l’histoire. Auparavant, les enseignants transmettaient aux élèves des savoirs factuels à mémoriser, au cours de ce que l’on appelle, dans le monde anglo-saxon, une Memory Based Lesson (Reisman, 2012, p. 234). Désormais, l’étude de documents lors d’une Document Based Lesson doit conduire les élèves sur la voie de la construction du savoir historique. Cette orientation vise une refondation de l’histoire comme un...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Didier Cariou, « Information ou indice ? Deux lectures d’une image en classe d’histoire », Revue française de pédagogie, 197 | 2016, 63-77.

Référence électronique

Didier Cariou, « Information ou indice ? Deux lectures d’une image en classe d’histoire », Revue française de pédagogie [En ligne], 197 | 2016, mis en ligne le 31 décembre 2019, consulté le 15 juillet 2018. URL : http://journals.openedition.org/rfp/5160 ; DOI : 10.4000/rfp.5160

Haut de page

Auteur

Didier Cariou

ESPE de Bretagne, Université de Bretagne Occidentale, CREAD EA 3875 – didier.cariou@espe-bretagne.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • OpenEdition Journals