Navigation – Plan du site
La recherche en éducation en contexte non académique

Transmettre et légitimer : un jeu de force entre chercheurs, experts et décideurs politiques. Le cas de la mise en place de l’éducation inclusive en République tchèque

Pass the knowledge on and legitimize the political action: power struggles between researchers, experts and politicians. The example of the implementation of inclusive education in the Czech Republic
Stanislav Štech
p. 11-21

Résumés

Les rapports entre les arguments de la recherche, leur médiation par les experts et la décision politique sont analysés à partir du cas de la mise en pratique de l’éducation inclusive en République tchèque. L’auteur – successivement chercheur en sciences de l’éducation, expert-conseiller et ministre de l’Éducation durant cette période – suit deux lignes d’analyse, celle de la (dé)légitimation et celle de la médiation des connaissances-arguments par les différentes figures d’experts. Le silence des chercheurs et l’absence de leurs arguments dans la phase de mise en place de l’éducation inclusive sont frappants. Ainsi, aux questions de l’éducabilité, de ses pré-requis et de ses conditions sont substituées les discussions autour des statistiques robustes concernant les élèves intégrés (ou ségrégués), les classements des pays selon le degré d’inclusion de leur école, les enquêtes d’opinion ou les expériences de cas particuliers. L’analyse montre que l’abandon de la tâche de médiation et de légitimation par les chercheurs a libéré la place aux médiateurs dont l’expertise n’est que lacunaire ou portée par des intérêts particuliers. Ces médiateurs ne se trouvent pas nécessairement directement auprès des responsables politiques, mais ils peuvent avoir un impact sur la décision politique via l’opinion publique qui amplifie leur voix.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Les relations entre chercheurs et politiques : des typologies à l’analyse dynamique
Le contexte : quand l’intervention politique extérieure recoupe l’évolution « spontanée »
Les sources de (dé)légitimation de l’éducation inclusive
Les médiateurs : l’émergence de nouvelles figures d’« experts » et l’irrésistible force de l’opinion publique
Le responsable politique : de l’argumentaire à la plaidoirie
Conclusion

Aperçu du début du texte

La question des rapports entre les connaissances et les politiques (d’éducation entre autres) n’est pas nouvelle. Comme le mentionne van Zanten (2013), on peut se référer à l’œuvre de Max Weber (1971) ou à celle de Michel Foucault pour se rappeler que, dès la fin du xviiie siècle, les sociétés modernes occidentales cherchent à s’appuyer sur les savoirs scientifiques pour gouverner et légitimer les actes politiques. Durant l’époque moderne, ce rapport entre producteurs et spécialistes des savoirs d’un côté et décideurs politiques de l’autre est le mieux caractérisé par la formule « speaking truth to power ». Cette mission de dire la vérité à ceux qui détiennent le pouvoir suppose eo ipso une extériorité du savoir par rapport au pouvoir, une neutralité idéologique de la connaissance et le partage des critères de production et de validité de la connaissance par les uns et par les autres. Ce type de rapport que l’on peut désigner comme linéaire ou comme « knowledge-driven » correspond à...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stanislav Štech, « Transmettre et légitimer : un jeu de force entre chercheurs, experts et décideurs politiques. Le cas de la mise en place de l’éducation inclusive en République tchèque », Revue française de pédagogie, 200 | 2017, 11-21.

Référence électronique

Stanislav Štech, « Transmettre et légitimer : un jeu de force entre chercheurs, experts et décideurs politiques. Le cas de la mise en place de l’éducation inclusive en République tchèque », Revue française de pédagogie [En ligne], 200 | 2017, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 15 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/rfp/6905 ; DOI : 10.4000/rfp.6905

Haut de page

Auteur

Stanislav Štech

Université Charles de Prague

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • OpenEdition Journals