Navigation – Plan du site
La recherche en éducation en contexte non académique

Des possibilités de sociologie en territoire d’expertise

Possibilities of sociology in areas of expertise
Daniel Frandji et Cintia Indarramendi
p. 33-41

Résumés

La réflexion ici engagée prend appui sur la conduite d’une étude commandée par une collectivité locale soucieuse d’« évaluer », pour l’améliorer, sa politique éducative. Celle-ci prend la forme de l’impulsion d’un important « projet » visant à regrouper l’abondante offre éducative complémentaire adressée aux établissements scolaires implantés sur son territoire. Le retour sur les conditions de réalisation, les résultats et la réception de l’enquête réalisée permet de questionner ce qui est aujourd’hui attendu (et entendu) en matière de telles études : sur les types de problèmes 
qu’une collectivité comme celle-ci se donne la possibilité de reconnaître, et ceux qu’elle ne parvient pas à reconnaître en les constituant comme hors de 
portée de son action. Ce faisant, elle permet aussi de contribuer à la réflexion sur la pertinence, les possibilités et les difficultés de voir des chercheurs, en l’occurrence sociologues, intervenir en réponse à de telles commandes publiques d’études, qui tendent à se multiplier, mais que les mondes institutionnels et académiques semblent plutôt s’entendre et se résoudre à considérer comme demandes d’un travail d’« expertise ».

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

De la commande d’une collectivité en particulier
De la préoccupation sociologique dans la négociation
D’un premier élément de réflexion sur la « coloration »
Comment les dispositifs viennent (ou pas) aux collèges ?
Conclusion : du pratique et du spéculatif

Aperçu du début du texte

Pour qui s’intéresse aux transformations des rapports entre recherche, administration et politique, sur les phénomènes éducatifs, une tendance à la multiplication et à la pluralisation des commanditaires d’études mérite quelques attentions. Certes, dans le cadre de cet article, la réflexion vise surtout à saisir ce qui peut se jouer (et ce qu’il est possible de faire) en ce domaine, à partir d’une étude de cas liée à la commande d’une collectivité territoriale. De ce fait, la discussion est uniquement engagée du côté des commandes publiques (celles-ci étant néanmoins solidaires de l’extension d’un secteur privé d’expertise), alors qu’il faudrait aussi pouvoir regarder du côté du développement d’une commande privée, même si la France nous paraît moins concernée par les nouvelles logiques d’investissement philanthropique observées ailleurs (Ball, 2008).

Ainsi, rappelons déjà comment, au tournant des années 2000, la recherche sur les questions éducatives avait pu bénéficier de grands ap...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Daniel Frandji et Cintia Indarramendi, « Des possibilités de sociologie en territoire d’expertise », Revue française de pédagogie, 200 | 2017, 33-41.

Référence électronique

Daniel Frandji et Cintia Indarramendi, « Des possibilités de sociologie en territoire d’expertise », Revue française de pédagogie [En ligne], 200 | 2017, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 15 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/rfp/6929 ; DOI : 10.4000/rfp.6929

Haut de page

Auteurs

Daniel Frandji

Université Lyon 1, UMS LLE, UMR Triangle

Cintia Indarramendi

Université Paris 8-Vincennes-Saint-Denis, CIRCEFT-ESCOL

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • OpenEdition Journals