Navigation – Plan du site
Varia

Évaluation des premiers effets d’un enseignement fondé sur l’outil didactique Narramus à l’école maternelle

The initial effects of Narramus, an innovative teaching tool in nursery schools
Isabelle Roux-Baron, Sylvie Cèbe et Roland Goigoux
p. 83-104

Résumés

Cette étude repose sur l’évaluation des effets d’un outil didactique novateur, Narramus, proposé à des enseignants de maternelle exerçant en réseau d’éducation prioritaire. Basé sur des lectures d’albums de la littérature de jeunesse, cet outil vise le développement de compétences langagières narratives en réception et en production. 78 classes de grande section et 87 de moyenne section sont réparties en trois groupes. Le premier (G1) met en œuvre Narramus et bénéficie de l’accompagnement de conseillers pédagogiques de circonscription. Le deuxième (G2) utilise Narramus sans accompagnement. Les enseignants qui composent le dernier (G3) visent les mêmes compétences et font étudier les mêmes albums mais sans l’aide de l’outil. La compréhension du langage écrit, les compétences narratives et les acquisitions lexicales de 990 élèves ont été mesurées à six reprises au cours de l’année. Les résultats montrent que ceux qui ont bénéficié de Narramus (G1 et G2) obtiennent, en moyenne, de meilleurs résultats que leurs camarades du groupe 3 sur l’ensemble des dimensions évaluées et que les différences se creusent au fil de l’année. En revanche les différences entre G1 et G2 ne sont pas significatives : l’effet de l’accompagnement n’est pas avéré.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Contexte théorique et problématique
Premier enjeu : évaluer l’efficacité d’un outil
Viser des compétences fortement prédictives mais peu enseignées
Les caractéristiques des pratiques d’enseignement efficaces
Apprendre à comprendre, ensemble, un texte, en profondeur
Apprendre à raconter l’histoire étudiée
Un enseignement et une révision systématiques du vocabulaire du texte
Apprendre aux jeunes enfants à produire des inférences
Mettre en scène les histoires étudiées
Le recours aux supports multimédia numériques
Description de l’outil Narramus
Avant la découverte de l’épisode
Pendant la découverte du nouvel épisode
Après la découverte du nouvel épisode
Au cours de la journée
Formulation de notre première hypothèse de recherche
Deuxième enjeu : évaluer le rôle de l’accompagnement dans l’innovation pédagogique
Un rôle controversé
Formulation de notre seconde hypothèse de recherche
Méthodologie
Le dispositif expérimental
Les enseignants (N = 165)
Les élèves (N = 990)
Les épreuves d’évaluation
Épreuve de sélection des élèves : compréhension de phrases entendues
Épreuves d’évaluation des apprentissages
Rappel de l’histoire
Lexique
Accord inter-juges
Variables de contrôle des pratiques pédagogiques
Qualité de la mise en œuvre (implémentation) : la fidélité
Contrôle du temps alloué à l’enseignement
Équivalence initiale des trois groupes
Résultats
Test de l’hypothèse 1 : G1 et G2 versus G3
En grande section
En moyenne section
Contrôle de l’influence de la durée de l’enseignement en MS et GS
Test de l’hypothèse 2 : G1 versus G2
Discussion
L’effet Narramus
L’absence d’effet de l’accompagnement
Les limites de l’étude

Aperçu du début du texte

Introduction

Pour que l’école maternelle française puisse jouer le rôle compensatoire des inégalités sociales que le pays attend d’elle, elle doit permettre aux jeunes élèves d’exercer, en contexte scolaire, les habiletés que les plus favorisés d’entre eux construisent également en famille et qui constituent le meilleur viatique pour leur scolarité future : comprendre les récits écrits, savoir les raconter et acquérir du lexique (Bonnéry, Mamede, Soulé et al., 2013 ; Hindman, Skibbe & Foster, 2014).

C’est dans ce but que l’équipe dirigée par Sylvie Cèbe a entrepris de concevoir un outil didactique innovant baptisé Narramus (Cèbe & Goigoux, 2017). Basés sur des lectures d’albums, les scénarios didactiques proposés sont plus intensifs, explicites et systématiques que les dispositifs en usage dans les classes et visent un objectif rarement assigné aux jeunes élèves : apprendre à raconter. Tous les apprentissages sont organisés autour de ce projet. C’est pour mieux raconter que les enfant...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Isabelle Roux-Baron, Sylvie Cèbe et Roland Goigoux, « Évaluation des premiers effets d’un enseignement fondé sur l’outil didactique Narramus à l’école maternelle », Revue française de pédagogie, 201 | 2017, 83-104.

Référence électronique

Isabelle Roux-Baron, Sylvie Cèbe et Roland Goigoux, « Évaluation des premiers effets d’un enseignement fondé sur l’outil didactique Narramus à l’école maternelle », Revue française de pédagogie [En ligne], 201 | 2017, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 22 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/rfp/7284 ; DOI : 10.4000/rfp.7284

Haut de page

Auteurs

Isabelle Roux-Baron

Université Clermont-Auvergne, laboratoire ACTé

Sylvie Cèbe

Université Clermont-Auvergne, laboratoire ACTé

Articles du même auteur

Roland Goigoux

Université Clermont-Auvergne, laboratoire ACTé

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • OpenEdition Journals